Fédération Wallonie-Bruxelles:
Nos enfants ne valent-ils 
pas mieux qu’un ridicule jeu politique ?

– LE 12 JANVIER 2023 –

Depuis plus d’un an, un Délégué général aux droits de l’enfant (DGDE) aurait dû être désigné pour succéder à Bernard De Vos. Alors que le Délégué général aux droits de l’enfant veille à l’application de la Convention relative aux droits de l’enfant, DéFI exhorte le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à nommer immédiatement un successeur à Bernard De Vos. Le jeu politique ne peut impacter le bien-être de nos enfants.

  • Publié le 12.01.2023

  • min.

Pour rappel, un appel à candidats avait été lancé en avril 2022. Un comité d’experts avait tranché et un classement objectif de potentiels candidats avait été dressé. Suite à cela, une personne est arrivée en tête et n’a toujours pas été désignée.

La majorité PS-MR-ECOLO nous refait le coup de la vieille politique où l’on place ses soutiens à des postes stratégiques, sauf que nos enfants méritent mieux.

Sadik Köksal, député DéFI à la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le champ d’action du DGDE et de ses collaborateurs est large : médiations, plaintes, maltraitance dans le cadre scolaire et familial. Des missions de plus en plus difficiles à mener de par la lenteur du Gouvernement.

Le bien-être de nos enfants ne peut subir les conséquences d’un jeu politique. Il est urgent que le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles prenne ses responsabilités et cesse ce jeu politique malsain qui met en danger l’institution et entrave son bon fonctionnement.

Pour rappel, le comité ONU des droits de l’enfant, par son Observation générale n·2, appelle à ce que le DGDE soit une institution indépendante.

Michaël Vossaert, chef de groupe DéFI à la Fédération Wallonie-Bruxelles

Tags

  • Bonne gouvernance
  • Jeunesse

Communiqué de presse

Bonne gouvernance

Parlement de Wallonie : la saga de la mauvaise gouvernance continue

– LE 20 JANVER 2022 – Après les dépenses exorbitantes pour l’accès au parking et la construction de la nouvelle maison des parlementaires, après celles du greffier lors de séjour à

20.01.2023

Communiqué de presse

Bonne gouvernance Ethique

DéFI demande la fin du Win For Life des fonctionnaires-mandataires

– LE 10 JANVIER 2023 – Emmanuel De Bock, chef de groupe DéFI au Parlement bruxellois et Christophe Magdalijns, député bruxellois DéFI ont pris connaissance par la presse de la polémiq

10.01.2023