Parlement de Wallonie : la saga de la mauvaise gouvernance continue

– LE 20 JANVER 2022 –

Après les dépenses exorbitantes pour l’accès au parking et la construction de la nouvelle maison des parlementaires, après celles du greffier lors de séjour à l’étranger, après des voyages douteux pour certains députés, une énième affaire vient ternir l’image de l’assemblée wallonne. Alors que celle-ci est censée défendre et représenter dignement les Wallonnes et les Wallons, la voilà entachée de scandales à répétitions. Et avec elle, l’intégrité de la classe politique. Pour DéFI, c’en est assez !

  • Publié le 20.01.2023

  • min.

La presse évoque, ce vendredi 20 janvier, un déficit de 80 millions d’euros au niveau de la caisse de retraite des députés wallons. En cause, dixit La Libre, une mauvaise gestion et, surtout, l’octroi d’un collaborateur à mi-temps supplémentaire pour chaque député wallon depuis 1999. Mais où allons-nous ? 

Comment peut-on imaginer qu’aucun parti, aucun député n’ait vu venir ce problème en près de 25 ans !? Qui va combler ce déficit ? 

Autant de questions que nous nous posons et qui démontrent une fois de plus un sérieux problème de gouvernance en Wallonie. 

Pour DéFI, c’est l’affaire de trop. Comme nous l’évoquions déjà le 12 décembre dernier dans un article, il faut d’urgence revoir le fonctionnement et les divers contrôles de l’institution. Nous exigeons, d’une part, un alignement du train de vie des parlementaires sur celui des autres assemblées du pays et, d’autre part, une transparence des décisions.

 Nous rappelons en outre la pétition que nous avons déposée fin 2022 et qui vient d’être acceptée par le Parlement de Wallonie. Nous encourageons un maximum de nos concitoyens à la signer afin de démontrer la volonté du plus grand nombre d’un changement radical en matière d’éthique et de bonne gouvernance. Les Wallons méritent mieux que ce que les partis traditionnels n’ont à leur offrir jusqu’ici.

Daniel Soudant, nouveau Président du Comité permanent wallon de DéFI de conclure : “Ces scandales à répétition sont une honte mais surtout une insulte à la démocratie et à la population !”.

Tags

  • Bonne gouvernance

Communiqué de presse

Bonne gouvernance Jeunesse

Nos enfants ne valent-ils pas mieux qu’un ridicule jeu politique ?

– LE 12 JANVIER 2023 – Depuis plus d’un an, un Délégué général aux droits de l’enfant (DGDE) aurait dû être désigné pour succéder à Bernard De Vos. Alors que le Délégué g

12.01.2023

Communiqué de presse

Bonne gouvernance Ethique

DéFI demande la fin du Win For Life des fonctionnaires-mandataires

– LE 10 JANVIER 2023 – Emmanuel De Bock, chef de groupe DéFI au Parlement bruxellois et Christophe Magdalijns, député bruxellois DéFI ont pris connaissance par la presse de la polémiq

10.01.2023