Une commission spéciale pour encadrer le lobbying
suite aux Uber Files

– LE 15 NOVEMBRE 2022 –

La Commission des Affaires intérieures du Parlement bruxellois a voté en faveur de la création d’une commission spéciale sur les actions de lobbying d’acteurs actifs dans le cadre du transport rémunéré de personnes : Uber, taxis, etc.

  • Publié le 15.11.2022

  • min.

Le groupe DéFI au Parlement bruxellois se félicite du lancement d’une commission spéciale suite aux révélations des Uber Files.

La Commission des Affaires intérieures a donc acté cette volonté de faire la lumière sur cette problématique en votant un amendement déposé à l’initiative du député DéFI Marc Loewenstein. Cette Commission spéciale permettra d’examiner les différentes techniques de lobbying par le biais d’auditions de journalistes ayant investigué sur les « Uber files », des lobbyistes, la direction d’Uber, des fonctionnaires régionaux bruxellois, des membres de l’exécutif bruxellois et bien d’autres.

Pour rappel, celle-ci a été co-signée par le chef de groupe DéFI au Parlement bruxellois, Emmanuel De Bock et a pour objectif d’apporter de la clarté sur les techniques de lobbying d’une série d’acteurs.

A la suite de ces auditions, des recommandations seront formulées en vue d’éviter que de telles pratiques ne se reproduisent à l’avenir.

Cette commission spéciale devra faire toute la lumière sur les pratiques de lobbying de l’ensemble du secteur. Cela ne sera néanmoins pas un tribunal. Nous travaillons dans un parlement qui contrôle l’action du gouvernement. Elle apportera la clarté sur l’ensemble des pratiques et permettra de faire des recommandations valables pour l’ensemble des acteurs du secteur des taxis mais aussi plus largement.

Marc Loewenstein, député bruxellois

Pour le groupe DéFI, il est essentiel que cela se déroule dans un cadre serein et apaisé afin de produire un travail de qualité qui permettra d’encadrer les pratiques de lobbying qui, pour rappel, sont légales dans une démocratie.

Tags

  • Bonne gouvernance
  • Mobilité

Communiqué de presse

Enseignement Sport

Une proposition de DéFI pour insérer des jeunes, peu ou pas diplômés, dans la société par le biais du sport

– LE JEUDI 1 DECEMBRE 2022 – En Belgique francophone, le taux de décrochage scolaire est alarmant : 8,3 % en Wallonie et 9,1 % à Bruxelles. Les conséquences sont multiples : chômage, p

01.12.2022

Communiqué de presse

Bonne gouvernance Economie

Budget Fédération Wallonie-Bruxelles : beaucoup d’intentions, peu de moyens

– LE 28 NOVEMBRE 2022 – DéFI prend acte des intentions du gouvernement, mais regrette le manque de moyens alloués à de nombreux domaines sous le giron de la Fédération, à savoir l’

28.11.2022