DéFI à l’origine de l’ouverture d’une enquête “transparence” sur l’affaire “Picalausa”

LE MARDI 20 AVRIL 2021

Suite à la démission en mars 2020 de Michel Picalausa à Tubize après une affaire de précompte immobilier non-payée depuis 15 ans, l’échevin Mourad Adbelali demande plus de transparence

  • Publié le 20.04.2021

  • min.

Un précompte immobilier non payée

Les faits remontent à 2014 : la Ville de Tubize engage un nouvel indicateur-expert qui avait pour mission de communiquer au cadastre les modifications sur les habitations pour faire payer aux propriétaires le juste précompte immobilier. Cet expert s’est aperçu que l’échevin Michel Picalausa ne payait aucun précompte immobilier sur son habitation.

Le bourgmestre a alors été accusé d’être au courant depuis 2014 de ce problème de précompte immobilier non payé, mais n’aurait jamais fait le nécessaire. Pour notre conseiller de Tubize, il est capital de savoir qui était au courant de ces manquements. Mais le bourgmestre, Michel Januth, a une nouvelle fois répété qu’il n’était au courant de rien.

Une lettre à l’initiative de l’échevin DéFI

La majorité a écrit un courrier au ministre wallon des pouvoirs locaux, Christophe Collignon, pour ouvrir une enquête sur cette affaire. Cette lettre était à l’initiative de Mourad Abdelali qui prône la transparence, une valeur importante chez DéFI. Il ne semblait pas convaincu par les explications du bourgmestre et confie : “Je reste avec des questions et des interrogations. Donc, j’ai pris l’initiative de présenter un courrier au collège, à destination de la tutelle. Ce courrier demande une enquête indépendante et externe pour que nous puissions avoir toutes les réponses sur ce dossier.” 

Ce courrier a été validé par les partenaires de majorité. L’échevin DéFI espère que cette enquête mettra en lumière les manquements, il dit : “Au plus vite, au mieux, évidemment. Mais je ne voudrais pas que le travail soit bâclé. Il faut qu’on prenne le temps de faire toute la lumière et de lever toutes les zones d’ombre dans ce dossier.”

Tags

  • Bonne gouvernance

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024