Marc Loewenstein

Député au Parlement bruxellois et trésorier de DéFI

Marc Loewenstein, député et chef de file DéFI, s’implique particulièrement dans les matières suivantes :

  • Mobilité
  • Travaux publics
  • Taxis
  • Propreté
  • Participation citoyenne
  • Informatique
  • Lutte contre le racisme et l’antisémitisme

J’ai rejoint DéFI pour deux raisons principales : la liberté de parole et de pensée, la bonne gouvernance et la transparence … et pour faire partie d’une équipe qui concrétise ses projets.

Marc Loewenstein

Qui suis-je ?

Né en 1977 à Uccle, j’ai vécu successivement à Molenbeek, Anderlecht et Jette avant de m’établir en 2004 à Forest. Diplômé en droit des FUSL et de l’ULB (2001), j’ai ensuite passé six mois à Londres où j’ai effectué un stage dans un cabinet d’avocats. De retour à Bruxelles, j’ai été engagé par DéFI, alors le FDF, en 2002, comme juriste au groupe du Parlement bruxellois. Après les élections régionales de 2004, j’en suis devenu le secrétaire politique.

Pourquoi s'engager en politique ?

Ma motivation à m’investir dans la vie publique trouve sans doute son origine dans mes activités tant au sein des mouvements de jeunesse que des associations estudiantines. Les valeurs véhiculées au sein de ces organisations étaient la vie en communauté et en société, le respect, la tolérance et la solidarité. En tant qu’étudiant, je me suis donc principalement focalisé sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et, plus particulièrement, contre l’extrême-droite.

Pourquoi DéFI ?

J’y ai tout simplement trouvé un parti qui répond au mieux aux principes et valeurs que je défends. Entouré de femmes et d’hommes de parole et de conviction, j’ai été conforté dans mon choix lorsque DéFI s’est séparé du MR en septembre 2011 et a ainsi privilégié le respect de ses engagements pris devant l’électeur face au confort du pouvoir.

Ce dont je suis fier

En tant qu’échevin à Forest (2012-2018) : lancement de rencontres citoyennes ayant réuni quelques 1.000 citoyens, création de la première application mobile communale à Bruxelles (aujourd’hui abandonnée par le nouveau collège), rénovation de bâtiments scolaires, de nombreuses voiries et trottoirs, rénovation de l’Hôtel communal et accès aux PMR, renforcement de la lutte contre les incivilités et achats de caméras mobiles, réalisation du premier budget participatif, développement de la numérisation de l’administration, etc.


En tant que député : j’ai l’occasion de travailler sur de nombreux dossiers. Si je dois en extraire deux, ce serait d’abord une proposition de résolution pour lutter contre le burnout, adoptée en 2019, suite à une collaboration étroite avec des experts. La seconde, c’est la défense difficile de l’ordonnance « sparadrap », dans un climat très tendu, qui a eu pour objectif de permettre aux chauffeurs LVC, qui ont dû cesser leurs activités suite à une décision de justice, de reprendre leur travail via un dispositif temporaire dans l’attente d’un cadre plus global réformant l’ensemble du secteur des taxis.


En tant que mandataire plus largement : c’est d’arriver, par mon travail quotidien, mon suivi des dossiers, mes réponses systématiques aux sollicitations des citoyens, de voir les a priori négatifs de certains à l’égard des politiques laisser la place à davantage de confiance et de considération.

Mes centres d'intérêt

Les voyages, le sport et ma famille.

Actualités liées à Marc Loewenstein

Actualité

Logement

DéFI demande la création d’un bureau unique d’inscriptions destiné aux PMR pour l’obtention d’un logement adapté

LE VENDREDI 3 DÉCEMBRE 2021

En cette journée des personnes handicapées, ce vendredi 3 décembre, DéFI souhaite rappeler une demande importante portée par notre député Marc Loewenstein au parlement de la région bruxelloise : la création d’un bureau unique d’inscriptions destiné aux personnes à mobilité réduite (PMR) pour l’obtention d’un logement adapté.

03.12.2021

Actualité

Mobilité

Soutenir le développement de la micro-mobilité pour éviter les tensions entre les usagers de la route

LE MARDI 4 MAI 2021

Ces mardis 27 avril et 4 mai, en commission mobilité au Parlement bruxellois, Marc Loewenstein, député DéFI, interpellait la ministre de la mobilité, Elke Van Den Brandt sur la dernière étude VIAS concernant les comportements dangereux et irritants des usagers mais aussi sur les solutions de micro-mobilité qui peuvent améliorer les conditions de circulation des usagers bruxellois.

04.05.2021

Actualité

Mobilité

« L’usager doit être au centre des politiques de mobilité »

LE JEUDI 25 MARS 2021

A l’occasion de la journée des transports en commun, les députés Marc Loewenstein et Jonathan de Patoul se penchent sur la question de la mobilité à Bruxelles.

25.03.2021

Actualité

Patrimoine

« La préservation des ascenseurs anciens est le résultat d’une relation constructive avec les citoyens »

LE LUNDI 29 MARS 2021

Voici quelques jours, le gouvernement bruxellois a annoncé que les ascenseurs « historiques » (datant d’avant 1958) pourront, en raison de leur valeur patrimoniale et historique, faire l’objet de dérogations par rapport à l’obligation de modernisation prévue d’ici 2022. Depuis de nombreuses années, le député bruxellois Marc Loewenstein a été en pointe dans ce débat, multipliant les rencontres avec les citoyens, les interpellations régionales et les motions communales afin de défendre l’exception architecturale de ces petits joyaux. Un millier d’ascenseurs bruxellois seraient concernés.

29.03.2021