“Arrêt de bus à la demande, un moyen de raccourcir un trajet nocturne parfois insécurisant”

LE MARDI 5 JANVIER 2021

En Wallonie, les arrêts de bus à la demande sur les lignes de nuit n’existent pas. Charleroi veut faire avancer le dossier et ce, grâce au suivi du dossier de notre conseiller communal Jean-Noël Gillard.

  • Publié le 05.01.2022

  • min.

DéFI s’implique dans le projet depuis 2019

En effet, la Ville de Charleroi veut être à l’impulsion du projet des arrêts de bus à la demande, c’est- à-dire, selon les circonstances, de permettre aux passagers de descendre au plus près de chez eux. Jean-Noël Gillard suit le dossier depuis avril 2019 : « Ce dispositif est en place dans de nombreuses villes d’Europe. Dès la tombée de la nuit, les voyageurs de bus peuvent se faire déposer au plus près de leur destination, entre deux arrêts. Il s’agit de raccourcir un trajet nocturne parfois très insécurisant, en particulier pour les femmes victimes de harcèlement dans l’espace public. À Lyon, par exemple, les arrêts à la demande ont été généralisés sur toutes les lignes. »

Selon la Ville de Charleroi, une nouvelle administration régionale est à la manœuvre, depuis janvier 2020 et a pour mission de retravailler en profondeur l’offre de bus dans un planning 2021-2025.

Tags

  • Mobilité

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024