« Il faut créer une filière de gestion des déchets hospitaliers bruxellois »

LE MERCREDI 6 JANVIER 2021

Chaque année, ce sont 11.000 tonnes de déchets qui sont produits par les hôpitaux bruxellois. Moins de 10% de ces déchets sont infectieux ; pour autant, les 90% restants sont loin d’être recyclés.

  • Publié le 06.01.2021

  • min.

Le député bruxellois Jonathan de Patoul, qui se penche sur la question depuis longtemps, a formulé, ce mercredi 6 janvier, en commission Environnement du Parlement bruxellois, la proposition suivante : « Je demande la mise en place d’une filière, qui pourrait être bruxelloise, et destinée au traitement de ces déchets. Il est en effet possible d’une part, de réduire facilement le volume des déchets de 80% et, d’autre part, de décontaminer ces déchets grâce à une technologie qui peut être mise en place directement au niveau des hôpitaux ou pourquoi pas, au niveau de la Région. Nous avons eu vent que plusieurs entrepreneurs bruxellois souhaiteraient développer cette filière et investir dans ces nouvelles technologies de traitement des déchets. La création d’une filière régionale de traitement des déchets bruxellois est une proposition pragmatique qui ferait réaliser des centaines de milliers d’euros d’économie pour les hôpitaux, réduirait la pollution et créerait de l’emploi peu qualifié dans la Région. »

La création d’une filière régionale de traitement des déchets bruxellois est une proposition pragmatique qui ferait réaliser des centaines de milliers d’euros d’économie pour les hôpitaux, réduirait la pollution et créerait de l’emploi peu qualifié dans la Région.

Jonathan de Patoul

La ministre bruxelloise de l’Environnement a accueilli positivement cette proposition. « Cela fait des mois que je travaille l’idée et que je cherche des réponses et je dois dire que je me réjouis de la réponse de la Ministre. Barbara Trachte s’est montrée ouverte, si la technologie se montre appropriée, à soutenir et à tester ce type de projet en Région bruxelloise. Elle m’a également cité une série d’aides et plateformes possibles pour entrepreneur souhaitant mettre en place ce type de projet », conclut Jonathan de Patoul.

Tags

  • Environnement
  • Santé

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024