Prix de l’énergie : beaucoup trop peu, beaucoup trop tard

Mardi, 1er février

Mieux vaut tard que jamais ! Le gouvernement, après des mois de réflexion, a enfin abouti à un accord et présente ses mesures pour soulager les ménages qui subissent de plein fouet l’explosion des prix de l’énergie. Des mesures qui sont loin d’être à la hauteur de l’attente. Sauf à penser que désormais, trouver un accord est le seul challenge de cette majorité.

  • Publié le 01.02.2022

  • min.

La prolongation de l’extension du tarif social ? Tout le monde est d’accord depuis des mois sur cette mesure. DéFI regrette d’ailleurs que cette prolongation soit limitée à la fin du mois de juin et non jusqu’à la fin de l’année.

Un chèque de 100 euros pour tous les ménages. Une mesure “one shot” non ciblée qui semble bien dérisoire au regard des hausses de prix subies par les citoyens cet hiver, et qui vont vraisemblablement durer.

Quant à la baisse temporaire de la TVA de 21 à 6 % du 1er mars au 1er juillet, c’est une mesure que DéFI demandait dès la rentrée et qui coïncidera … avec le printemps !

Plus grave, cela ne concerne que l’électricité. Aucune mesure concernant le le gaz, qui constitue la plus grosse dépense de la facture énergétique. Rien pour le mazout. Nous proposions d’élargir le fonds social chauffage aux moyens revenus, à la classe moyenne.

A long terme, le gouvernement annonce qu’une réflexion est en cours afin de développer des mesures structurelles pour limiter l’impact des fluctuations des prix de l’énergie. La première crainte, presque instinctive désormais, est de s’interroger sur la durée de cette réflexion.

D’autre part, il est dommage de ne pas avoir une vision transversale dans ce dossier, tant sur le plan fiscal que sur le plan énergétique. Car c’est dans le cadre de la réforme fiscale que cette “réflexion” doit être menée. En lien avec le choix énergétique que la majorité n’a toujours pas posé.

Les mesures proposées ne sont pas à la hauteur des enjeux et des attentes légitimes de nos concitoyens, et surtout de la classe moyenne. La Vivaldi passe complètement à côté de la crise énergétique et, pire, ne semble pas s’en rendre compte !

François De Smet

Tags

  • Economie
  • Energie
  • Social

Communiqué de presse

Bonne gouvernance DéFI Enseignement Environnement Fiscalité Gouvernance

Déclaration de politique régionale wallonne et de politique communautaire : Un accord ambitieux mais qui manque de sérieux

– LE 16 JUILLET 2024 – DéFI a pris connaissance de la nouvelle déclaration de politique régionale wallonne et de la déclaration de politique communautaire de la majorité MR-Engagés.

16.07.2024

Communiqué de presse

DéFI

Sophie Rohonyi est la nouvelle présidente de DéFI

– LE 8 JUILLET 2024 –  Ce vendredi 5 juillet, les membres de DéFI se sont réunis afin de choisir qui les représentera à la tête du parti amarante. Sophie Rohonyi succède à Françoi

08.07.2024