Élections communales 2024 : la Région bruxelloise veut sensibiliser les non-Belges à voter

– LE 18 SEPTEMBRE 2023 – 

Depuis 2006, les non-Belges peuvent participer aux élections communales à condition qu’ils s’inscrivent sur les listes. Mais force est de constater qu’ils sont peu nombreux à se rendre dans les bureaux de vote. Face à cet enjeu démocratique, le ministre bruxellois des Pouvoirs Locaux, Bernard Clerfayt, a décidé de lancer un appel à projets à destination des associations.

  • Publié le 19.09.2023

  • min.

La région bruxelloise compte plus de 1.220.000 habitants. Parmi ceux-ci, 36,9% sont non-Belges. En comparaison, la part de non-Belges se situe autour de 11% en région flamande et en région wallonne.

« Inclure tous les Bruxellois, y compris les non-Belges dans le processus électoral, c’est un enjeu démocratique. Ils participent activement à la société bruxelloise, il est donc normal qu’ils puissent aussi désigner leurs élus locaux. Or, on remarque qu’ils sont trop peu présents dans les bureaux de vote. Seuls 15% d’entre eux, ont participé aux élections communales en 2018 », explique Bernard Clerfayt, ministre bruxellois des Pouvoirs Locaux.

Face à ce constat, le ministre a décidé de lancer un appel à projets à destination des associations. L’objectif ? Encourager les acteurs de proximité à développer des actions concrètes visant à sensibiliser les non-Belges pour les inciter à voter le 13 octobre 2024.

Séance d’information, confection d’affiches, brochures, événement ou encore groupe de discussion, les projets peuvent varier mais les actions doivent impérativement s’adresser aux citoyens de nationalité étrangère. Il s’agira donc de les sensibiliser au droit de vote, aux compétences des communes, aux conditions d’inscription pour les citoyens européens et non-européens ou encore à l’impact du vote sur leur vie quotidienne.

« Parmi ces Bruxellois, je suis persuadé que certains ne perçoivent pas l’intérêt du vote, ne sont pas assez renseignés sur le système électoral ou ne sont tout simplement pas au courant qu’ils ont le droit de voter », ajoute Bernard Clerfayt.

L’appel à projets prévoit également un focus sur les jeunes et les personnes à mobilité réduite.

Au total, la Région a débloqué une enveloppe de 150.000€ pour soutenir les différents projets. Les associations ont jusqu’au 27 octobre pour envoyer leur dossier à Bruxelles Pouvoirs Locaux.

Tags

  • Citoyenneté
  • Institutionnel

Communiqué de presse

Bonne gouvernance DéFI Enseignement Environnement Fiscalité Gouvernance

Déclaration de politique régionale wallonne et de politique communautaire : Un accord ambitieux mais qui manque de sérieux

– LE 16 JUILLET 2024 – DéFI a pris connaissance de la nouvelle déclaration de politique régionale wallonne et de la déclaration de politique communautaire de la majorité MR-Engagés.

16.07.2024

Communiqué de presse

DéFI

Sophie Rohonyi est la nouvelle présidente de DéFI

– LE 8 JUILLET 2024 –  Ce vendredi 5 juillet, les membres de DéFI se sont réunis afin de choisir qui les représentera à la tête du parti amarante. Sophie Rohonyi succède à Françoi

08.07.2024