Faute de places d’accueil, des migrants dorment dans la rue : insupportable !

– LE 20 OCTOBRE 2022 – 

Des familles dormant dans la rue faute de places dans les centres censés les accueillir. En 2022, en Belgique, c’est insupportable! François De Smet, lors de la séance plénière à la Chambre, a interpellé  la secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration sur ce sujet.

  • Publié le 20.10.2022

  • min.

La semaine dernière, les limites de notre système d’accueil ont été dépassées. On nous avait prévenu. On le savait. Nous n’avons manifestement pas fait assez.

Mardi, une vingtaine de mineurs, âgés de 16 à 18 ans, ont dormi dans la rue.

Deux jours plus tard, 125 personnes, des familles avec des enfants, ont été refoulées par Fedasil faute de places et les moins chanceuses d’entre elles ont dormi dans la rue.

Ce spectacle est tout simplement insupportable.


Comment, dans une démocratie telle que la nôtre, est-il possible d’en arriver là ?

François De Smet

Et François De Smet de poursuivre : « Près de 4.800, c’est le nombre de fois que votre gouvernement, et la politique migratoire de votre parti en particulier, sont condamnés depuis le début de l’année par les tribunaux pour le manque de places d’accueil ».

Pourtant, le gouvernement s’obstine à brandir la menace de l’appel d’air pour justifier ses manquement et se défausser de sa responsabilité. Cela doit s’arrêter maintenant.

 

Tags

  • Migration

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024