Le gouvernement doit suspendre les expulsions vers l’Iran

– LE 2 FÉVRIER 2023 –

Le 23 janvier 2022, nous apprenions la nouvelle de l’expulsion imminente de trois Iraniens. Après avoir fui leur pays pour avoir manifesté contre le pouvoir de Téhéran, voilà que la Belgique refuse leur demande d’asile. Sophie Rohonyi, lors de la plénière à la Chambre, a interpellé la secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration sur le sujet.

  • Publié le 02.02.2023

  • min.

Ces tentatives d’expulsion sont juste incompréhensibles.

Sophie Rohonyi

Incompréhensibles au regard de l’identité des ressortissants et du risque qu’ils encourent « au mieux la torture en prison, au pire la pendaison » en Iran.

« Il nous faut des actes: à savoir suspendre les expulsions vers l’Iran, tant que l’Iran réprime ses opposants ! C’est ce que les gouvernements français et allemands ont décidé ! C’est ce qui est demandé par Amnesty International ! », fustige Sophie Rohonyi.
Et la députée amarante de poursuivre : « Vous auriez pu intervenir pour mettre fin à cette torture psychologique auxquels sont soumis ces jeunes et leur famille. Il vous suffisait de suspendre l’expulsion des opposants iraniens qui y risquent leur vie. »
Mais non, le gouvernement n’a rien fait. « Pire, vous avez laissé l’Office des étrangers aller en appel contre l’ordonnance de la chambre du conseil qui a demandé de libérer ces jeunes. »

Non, le gouvernement ne peut accepter des expulsions vers l’Iran tant que le régime des mollahs exécute ses opposants !

Et Sophie Rohonyi de conclure : « Si je comprends bien, le soutien de la Vivaldi aux manifestants en Iran se limite à des tweets et à des résolutions. »

Tags

  • Droits humains
  • International
  • Migration

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024