Sophie

Rohonyi

Sophie Rohonyi est députée fédérale, conseillère communale et vice-présidente de la section locale de Rhode-Saint-Genèse

Très active au Parlement, elle porte plus particulièrement les thématiques suivantes :

  • Justice
  • Politique carcérale
  • Egalité hommes/femmes
  • Laicité
  • Lutte contre discriminations
  • Soins de santé

Un gagnant est un rêveur qui n’abandonne jamais.

Martin Luther King

Qui suis-je ?

Je suis née le 7 mai 1987 à Braine-l’Alleud, j’ai grandi à Waterloo, étudié à Bruxelles et je vis aujourd’hui depuis 2012 à Rhode-Saint-Genèse. L’unité de la Belgique, ce n’est donc pas qu’une devise à mes yeux, mais une réalité.
En 1948, mes grands-parents paternels, tous deux affichistes hongrois, viennent s’installer en Belgique, fuyant le régime communiste leur empêchant de vivre de leur passion et métier. J’ai donc grandi avec la pleine conscience de l’importance du respect de chacun, quelle que soit son origine.
Sportive, je suis également juriste (ULB promotion 2010). Après mon diplôme, je suis partie à Londres suivre des cours de langue. À mon retour, j’ai postulé au Centre d’Action Laïque où pendant trois ans et demi, j’y ai travaillé comme juriste sur les initiatives parlementaires et gouvernementales en matières pénales et éthiques principalement. C’est à ce moment-là que je me suis engagée chez DéFI pour devenir successivement, collaboratrice parlementaire (2014-2019) au Parlement fédéral auprès d’Olivier Maingain, présidente du comité DéFI périphérie (2016-2019), conseillère communale depuis 2018, députée fédérale depuis 2019 et conseillère de police depuis 2022.

Pourquoi s'engager en politique ?

Je voulais faire bouger les choses de l’intérieur plutôt que d’attendre que d’autres prennent des décisions à ma place.

Pourquoi DéFI ?

Il s’agit du seul parti démocratique en Belgique à défendre sans ambiguïté la laïcité politique, les droits des minorités, l’égalité des sexes et les valeurs européennes en ce compris la solidarité sociale et la lutte contre les nationalismes. Les élus DéFI font en outre preuve d’une exemplarité dans la gestion des communes bruxelloises et de la périphérie qu’ils dirigent. 

Chez DéFI, la bonne gouvernance n’est pas donc pas juste un slogan mais une ligne de conduite. Les positions progressistes de DéFI sont la preuve d’une largesse d’esprit qui est selon moi une qualité nécessaire dans l’exercice de fonctions de représentants des citoyens. De plus, le parti respecte la parole donnée aux électeurs, refusant de faire de la politique politicienne et de poursuivre le pouvoir à tout prix puisque seul l’intérêt général prime.
Enfin, c’est un parti de parole et de conviction dont je suis fière de défendre les valeurs et le programme social-libéral.

Ce dont je suis fière

L’inscription du lien de fratrie dans le Code civil et par conséquent le droit des frères et sœurs de ne pas être séparés en cas de placement, ainsi que l’imprescriptibilité des crimes sexuels.

Mes centres d'intérêt

Le sport, surtout la danse, la course, la natation, le cinéma et les voyages.

 

 

 

Actualités liées à Sophie Rohonyi

Actualité

“Après un an de Vivaldi, il n’y a toujours aucune grande réforme. Ils ne sont nulle part sur les pensions, même chose sur la fiscalité, et voyez le nucléaire, un non-accord”

LE JEUDI 13 JANVIER 2022

Ce 13 janvier, François De Smet se prête au jeu de l’interview de rentrée dans les colonnes du Soir. L’occasion de faire le point sur les “résultats” de la Vivaldi mais aussi sur la gestion de la crise Covid-19.

13.01.2022

Actualité

Droit des femmes Ethique

IVG : “Il est urgent de dépénaliser totalement l’avortement en Belgique”

LE VENDREDI 7 MAI 2021

Ce mercredi 5 mai, Sophie Rohonyi, députée fédérale DéFI, a interpellé le ministre fédéral de la Justice sur les poursuites pénales à l’encontre des femmes qui avortent ou qui leur viennent en aide.

07.05.2021

Actualité

Culture et loisirs Sécurité sociale

« Nous ferons tout pour que la porte qui vient de s’entrouvrir pour un vrai statut de l’artiste ne se referme pas »

LE VENDREDI 10 JUILLET 2020

Depuis le début de la crise sanitaire, DéFI s’est engagé aux côtés des artistes. Le secteur culturel compte en effet parmi les principales victimes du Covid et la précarité matérielle de la plupart des travailleurs de ce secteur n’a fait que s’aggraver.

10.07.2021