Les communautés d’énergie doivent être
encouragées à Bruxelles

– LE 19 MAI 2023 –

Suite à la crise énergétique majeure qui laisse encore des traces aujourd’hui, et face au défi du dérèglement climatique, il faut pouvoir se tourner vers des alternatives crédibles. Pourquoi pas les communautés d’énergie ?

  • Publié le 19.05.2023

  • min.

Depuis le printemps dernier, en Région bruxelloise, il est possible de partager l’énergie renouvelable produite au sein d’un même bâtiment ou entre voisins à des conditions économiques avantageuses. Ces communautés d’énergie d’un nouveau genre rassemblent donc des voisins autour de moyen(s) de production d’électricité et de chaleur (énergie solaire photovoltaïque, cogénération,…) qui s’organisent pour auto-consommer collectivement le maximum de leur production et pour réduire leurs consommations.

Partant du constat que le prix de l’énergie devrait progressivement continuer à augmenter à l’avenir et qu’il nous faut par ailleurs avancer vers des systèmes énergétiques décarbonés : les bénéfices économiques et environnementaux de ces nouvelles communautés ne sont pas négligeables.

Au-delà de ces aspects pratiques, elles sont aussi un excellent vecteur de cohésion sociale. Ces projets unissent, en effet, locataires, propriétaires et l’ensemble de la communauté. Elles permettent ainsi aux citoyens de se réapproprier une production locale d’énergie mais aussi de conscientiser et d’intéresser leurs membres sur l’usage, l’économie et le partage de l’électricité. Quand on sait qu’aujourd’hui près de 30% des ménages bruxellois sont en situation de précarité énergétique, l’enjeu est de taille !

Malheureusement, ce type de projets vertueux n’est pas encore assez valorisé. Les porteurs de ceux-ci, se retrouvent trop souvent bien démunis face à la complexité administrative et il n’existe pas de véritable espace d’échanges de bonnes pratiques.

Jonathan de Patoul est intervenu au Parlement bruxellois pour demander que le gouvernement accompagne la création de ces communautés d’énergie pour tous les Bruxellois, simplifie les procédures et mette en place des réseaux d’échanges de bonnes pratiques.

Une attention particulière doit également être portée à un public moins favorisé pour lequel les bénéfices sociaux et économiques d’une participation à ces communautés d’énergie sont plus qu’intéressants.

Faisons connaître davantage ce type de projets qui s’inscrivent totalement dans une vision durable, sociale et qualitative de la production d’électricité.

Jonathan de Patoul, député bruxellois

Tags

  • Climat
  • Consommation
  • Economie
  • Energie

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024