“Pour DéFI, il faut garder le caractère rural dans les villages”

LE LUNDI 14 FÉVRIER 2022

Ce vendredi 11 février sur Canal Zoom, notre conseiller communal gembloutois exposait son bilan de mi-mandat mais aussi ses projets d’ici 2024 !

Depuis 3 ans, Carlo Mendola interpelle régulièrement le Collège sur différentes thématiques comme la sécurité routière, la mobilité, le sport… « Je suis très fier d’être le relais des citoyens auprès du conseil communal. »

  • Publié le 14.02.2022

  • min.

Augmenter le développement de services

Et parmi les dossiers qui ont occupé ce début de législature et qui préoccupent les citoyens, on retrouve le développement de la ville. En effet, Gembloux accueille toujours plus d’habitants et construit donc de nouveaux lotissements. Un projet en particulier attire toutes les attentions, celui du quartier de la gare où un périmètre de remembrement urbain (PRU), adopté en 2020, permet à la ville de garder la maîtrise du développement du quartier.Notre conseiller communal est optimiste mais demande à la ville d’être vigilante à fournir les services qui vont de paire avec l’arrivée de nouveaux habitants :  « Le PRU est rassurant et on va mettre fin à un chancre et ça c’est une bonne chose pour la ville. Mais DéFI est en attente du développement de services à la collectivité (accueillante d’enfants, école, …) qui accompagnent un accroissement de la population. Nous sommes également attentifs au fait que ce style de projet prenne place en ville et non dans les villages. Pour DéFI, il faut garder le caractère rural dans les villages. Par exemple, à Grand-Manil, dans le quartier de la blanchisserie, il y a un projet de 18 habitations. Pour nous, c’est trop pour le quartier en question. »

Gratuité des parkings le samedi et prime aux vélos électriques

Concernant le stationnement, DéFI a trop souvent appelé la majorité à apporter des améliorations permettant de rendre plus attractif le centre-ville : « Il y a eu des efforts mais ils ne sont pas suffisants. On est passé, par exemple, de 15 min gratuites à 30 min. DéFI Gembloux propose la gratuité pendant 1h en semaine et la gratuité totale le samedi. Souvent la différence entre un centre ville qui se porte bien ou se porte mal, c’est la gratuité du stationnement. A Wavre, par exemple, le parking est payant et le centre-ville se meurt. C’est l’inverse à Waterloo.  

Alors oui, le tout à la voiture est révolu, c’est un fait et d’autres moyens existent comme le vélo. Mais, encore faut-il avoir la condition physique pour le faire. Une solution alternative serait de proposer une prime aux vélos électriques pour encourager la pratique du deux roues. Reste ensuite à entretenir les pistes cyclables etc… Et ce n’est malheureusement pas toujours le cas pour le moment. Nous proposons donc d’avoir un service de réparation express permettant d’intervenir rapidement sur les nids de poule par exemple » conclut Carlo Mendola.

Tags

  • Gestion de l'espace public
  • Mobilité
Olivier Maingain

Actualité

Défense des francophones

Olivier Maingain a rendu son rapport: “La Flandre n’arrêtera pas sa marche en avant”

– LE 6 MAI 2024 – Après avoir consulté une centaine d’acteurs issus de secteurs dépendant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’agent de liaison intra-francophone Olivier Mai

06.05.2024

Embouteillage

Actualité

Bonne gouvernance DéFI Gestion de l'espace public

DéFI se mobilise pour le Carrefour Léonard

– LE 2 MAI 2024 – DéFI a proposé au conseil provincial du Brabant wallon une motion de recommandation concernant les travaux du carrefour Léonard.

02.05.2024