Pour trouver un emploi, les chercheurs d’emploi bruxellois devront suivre une formation

– LE 25 MAI 2023 –

Sur proposition de Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de l’Emploi et de la Formation professionnelle, le gouvernement a marqué son accord sur la mise en place d’un bilan de compétences systématique pour tous les chercheurs d’emploi bruxellois assorti d’un plan d’actions misant sur la formation ou l’expérience professionnelle pour se rapprocher du marché de l’emploi.

  • Publié le 25.05.2023

  • min.

« Le marché de l’emploi bruxellois est un marché exigeant où le niveau de qualification recherché est élevé. Or, parmi les chercheurs d’emploi bruxellois, on compte 61 % de chercheurs d’emploi de longue durée et 71,4% ont au maximum leur diplôme du secondaire », analyse Bernard Clerfayt.

Dans ce contexte, il est urgent de faire monter en gamme le niveau de qualification des chercheurs d’emploi. Et pour y arriver, le passage par la formation ou les stages en entreprise est indispensable.

Pour renforcer l’accompagnement prodigué par Actiris aux chercheurs d’emploi, le gouvernement bruxellois a donc décidé de mettre en place, pour tous les chercheurs d’emploi, un bilan de compétences professionnelles, linguistiques et numériques. Ce bilan permettra de vérifier l’adéquation des compétences des Bruxellois au regard des besoins du marché de l’emploi. Surtout, celui-ci sera assorti d’un parcours vers l’emploi passant par des stages en entreprise et/ou une formation. La priorité sera donnée aux chercheurs d’emploi inscrits depuis plus d’un, les jeunes et les femmes.

La formation est indispensable pour se rapprocher du marché de l’emploi. Mais, pour autant, pas question d’imposer l’orientation de la formation. Il appartiendra au chercheur d’emploi de choisir son chemin vers l’emploi car il n’est pas question de forcer qui que ce soit à envisager une carrière dans un secteur qui ne l’intéresse pas. Cela ne bénéficierait ni au chercheur d’emploi forcé ni aux employeurs. Ce ne serait rien d’autre que du gaspillage d’argent public.

Bernard Clerfayt

Les deux mesures, bilan de compétences et parcours vers l’emploi, entreront en vigueur au 1er septembre 2023.

L’idée simpliste qui consiste à faire croire que les chercheurs d’emploi n’ont qu’à occuper les postes vacants, circule trop souvent ! Cela stigmatise les chômeurs comme des feignants ou des profiteurs. Aujourd’hui, la Région bruxelloise investit dans l’amélioration des compétences des chercheurs d’emploi et leur permet de suivre un parcours de formation sur mesure pour les mener à l’emploi ! J’ai envie de dire : la formation, comme arme de construction massive !

Bernard Clerfayt

Le projet d’ordonnance sera soumis en Commission Affaires Economiques du Parlement le 14 juin et en séance plénière le 30 juin prochain.

Tags

  • Economie
  • Emploi
  • Emploi et formation

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024