Stop au ralentissement de l’installation des panneaux photovoltaïques

– Le 6 septembre 2023 –

Christian Ferdinand, conseiller communal DéFI à Braine-l’Alleud et président de la Commission conjointe « Développement durable – Environnement – Climat » a adressé des recommandations  aux autorités concernées via un communiqué de presse pour favoriser l’installation et l’utilisation des panneaux photovoltaïques.

  • Publié le 06.09.2023

  • min.

Afin d’éviter un probable nouveau « stop » en 2024 en termes d’installations photovoltaïques, le président de Commission conjointe « Développement durable – Environnement – Climat » de Braine-l’Alleud propose 4 mesures visant à accélérer l’installation et l’usage de compteurs communicants :

  1. continuer entre 2024 et 2028 de compenser uniquement le tarif prosumer réel ;
  2. maintenir la TVA à 6 % ;
  3. adapter le simulateur de la CWaPE ;
  4. informer au mieux le citoyen.

Depuis une quinzaine d’années, on assiste à une série de « Stop & Go » sur les installations de panneaux photovoltaïques et 2024 sera probablement l’année où l’installation des panneaux va diminuer.

Les raisons sont nombreuses : toute installation de panneaux solaires photovoltaïques posée après le 1er janvier 2024 ne bénéficiera plus du compteur qui tourne à l’envers, de plus on assiste de plus en plus souvent à des déclenchements d’onduleurs suite aux surtensions sur le réseau vieillissant. En outre, la TVA sur les panneaux photovoltaïques repasse à 21 % en 2024 pour les habitations de moins de 10 ans, et, last but not least, l’installation du compteur communicant ne sera plus gratuite à partir du 1er janvier 2024.

Cette diminution de l’installation de panneaux entraînerait notamment des pertes d’emplois évitables dans le secteur. Par ailleurs, on déplore aussi la lenteur d’installation et de promotion des compteurs communicants en Région Wallonne.

En conséquence, Christian Ferdinand estime qu’il faudrait expliquer et inciter davantage les consommateurs à s’équiper et à utiliser un compteur communicant (et un minimum de domotique), pour éviter le prochain stop. Pour ce faire, il propose de réduire progressivement le tarif prosumer réel.

Il propose aussi de permettre à l’utilisateur du simulateur prosumer de pouvoir faire varier son taux d’auto-consommation dans des limites raisonnables ou, plus simplement, de permettre au simulateur d’annoncer au prosumer à partir de quel pourcentage d’auto-consommation il tirera un bénéfice de l’installation d’un tel compteur communicant.

La recommandation au Fédéral est le maintien de la TVA à 6 % pour l’achat et l’installation de panneaux solaires, de pompes à chaleur et de chaudières solaires (thermiques). La mesure fédérale s’appliquait à partir du 1er avril 2022 jusqu’au 31 décembre 2023 pour les habitations de moins de 10 ans.
Il propose enfin de multiplier les soirées d’informations dans les communes afin de maintenir à la hausse le nombre d’installations PV, comme ce fut le cas de 2007 à 2012 et de 2015 à 2023.

Ces mesures seront en faveur du climat, tout en étant budgétairement efficaces, permettant de réduire les déclenchements d’onduleurs aux heures de fortes productions et d’inciter davantage les prosumers à consommer préférentiellement lors de la production solaire.

Encore un bon exemple d’un mandataire DéFI qui agit en faveur du climat et dans un esprit de bonne gouvernance pour les finances publiques et l’intérêt des citoyens. Pour les aspects techniques de ces mesures, Christian Ferdinand est à la disposition des personnes intéressées.

Tags

  • Climat
  • Energie

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024