N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.

Simone de Bauvoir

Courte biographie

  • Je suis née à Jette. J’étais à l’école Aurore en primaire puis au Collège Saint-Pierre en secondaire.
  • Depuis mes 16 ans je travaille dans l’Horeca en tant qu’étudiante, cela m’a déjà appris beaucoup de choses sur la vie active et le monde du travail.
  • Je suis étudiante en master en droit économique et social à l’Université Libre de Bruxelles.
  • J’ai toujours été passionnée par la justice et la politique.
  • Mes études m’ont permis de m’ouvrir sur les problèmes socio-économiques du quotidien et c’est par le droit que les changements vers un monde meilleur passeront !
  • Par mon dynamisme et ma vision novatrice je veux faire bouger les choses !

Qu'est-ce qui a motivé votre entrée en politique ?

  • Certains penseront que je suis peut être jeune pour me lancer en politique mais, selon moi, au contraire c’est une force.
  • Je veux pouvoir voir l’impact positif de mes décisions sur la vie de nos citoyens.
  • Je ne veux pas attendre d’avoir un certain âge et prendre des décisions qui ne me concernent même plus.
  • J’espère inspirer, par cela, d’autres jeunes à se lancer en politique !

Pourquoi avoir rejoint DéFI en particulier ?

  • Pour moi DéFI est un parti novateur, progressiste, avec de vraies idées construites comme la laïcité de l’Etat, l’écologie pragmatique, la bonne gouvernance et la liberté d’entreprendre.
  • DéFI est toujours juste dans ses idées, jamais dans les extrêmes.
  • Je pense que dans notre pays, déjà assez clivé, DéFI peut faire la différence pour rassembler les belges sur des idées fondamentales.
  • DéFI est également très présent pour la cause des femmes, leurs droits tels que l’avortement.
  • Selon moi, un parti qui ne se préoccupent pas de la moitié de la population mondiale n’a pas sa place au pouvoir, DéFI, lui, l’a !
  • Enfin, DéFI pour moi c’est aussi un parti pro-europe. Me sentant profondément en accord avec les valeurs européennes je ne pouvais pas faire de meilleur choix que DéFI.

Quelles sont les compétences que vous exercez dans le cadre de votre mandat actuel ?

  • Je suis vice-présidente de la section DéFI Jette et présidente de DéFI Jeunes Jette

Quels sont vos domaines d'expertise ?

  • Le droit, les domaines économiques et sociaux.

Quelles sont les réalisations, les réussites, les accomplissements dont vous êtes la plus fière ?

  • Je suis fière d’avoir obtenue le Youth pass de Leadership décerné par Womenpreneur Belgium à la suite d’un programme d’un an de formation en leadership.
  • A la fin de ce programme j’ai eu l’occasion de déclamer un discours au Parlement Bruxellois afin de parler d’une cause qui me tient à coeur : les oubliés, les enfants qui subissent le divorce de leurs parents.
  • J’ai eu l’opportunité de mettre en lumière des jeunes trop souvent oubliés de la justice familiale, et même de leurs familles parfois, après un divorce.
  • J’espère avoir pu porter leurs voix et être entendu !

Quelles sont vos passions, vos centres d'intérêt, en dehors de la chose publique ?

  • J’adore cuisiner et donc forcément manger, aller au restaurant en famille ou entre amis.
  • J’aime aussi me balader dans les beaux parcs et bois jettois et bruxellois.
  • J’adore voyager, cela me permet de m’ouvrir au monde, aux cultures et découvrir d’autres façons de voir les choses.

Actualités liées à Fanny Cloetens

Actualité

Citoyenneté Droits humains

Défi Jette participe à la commémoration du génocide araméen

– LE 6 JUIN 2023 –

Une stèle commémorative située place Cardinal Mercier rappelle les atrocités du génocide araméen de 1915. Sur ordre des autorités ottomanes, plus de 500.000 morts personnes ont été expulsées et déplacées avant d’être massacrées.

06.06.2023