Garantir des pensions durables

… pour garantir la justice sociale et rendre le contrat social plus juste !

Un système fragile et inéquitable

La coexistence de régimes de pension distincts pour les salariés, les indépendants et les fonctionnaires est ancrée dans notre histoire sociale. Mais la réalité économique et sociale génère de plus en plus de reconversions et de carrières mixtes. Simplifions et la vie des travailleurs, et les administrations !
Or, notre système actuel est fragilisé. Les causes sont connues et chiffrées, dont la persistance d’un chômage structurel (moins de personnes actives pour financer les pensions) et l’augmentation de l’espérance de vie.

20% des impôts servent à financer les pensions

Cependant, l'espérance de vie en bonne santé inquiète. Alors, faut-il travailler plus longtemps pour continuer à financer les pensions ? Oui. Mais pas dans n’importe quelles conditions. Pas sans une réforme du financement. Pas sans améliorer le sort des retraités qui souffrent de pauvreté. Pas sans adoucir les fins de carrière, surtout pour les métiers pénibles.
Le total des recettes des impôts et cotisations sociales constitue un montant de 270.4 milliards d’euros (source Eurostat 2020). La part la plus importante (20,1%, soit 54,3 milliards d’euros) est affectée aux pensions, devant les soins de santé et l’enseignement. C’est dire tout l’enjeu qu’elles représentent stratégiquement dans les finances publiques.

Les pensions légales sont financées par “répartition” : les cotisations, versées par les actifs sont immédiatement utilisées pour payer les pensions des retraités. L’équilibre financier dépend du rapport entre le nombre de cotisants et celui des retraités. Or, ce rapport est structurellement déséquilibré et ce, malgré le développement de “financements alternatifs”.

Et à propos de fiscalité, supprimons enfin définitivement cette cotisation de solidarité dont nous contestons la pertinence depuis son instauration !

Défi ne souhaite pas supprimer le système de répartition, mais bien le renforcer par la capitalisation collective et solidaire d’une partie des cotisations, en recourant à des placements financiers et sur le marché immobilier. Bien entendu, le rendement dépendra de l’évolution des taux d’intérêt et des perspectives de rendement.

Plus concrètement, Défi propose :

  • une pension de base, identique pour tous, dont la prévisibilité est certaine au terme de la carrière, et financée par répartition
  • un complément financé par une capitalisation collective obligatoire, dont le montant dépendra de la carrière. Les cotisations “ à capitaliser” seront placées dans un fonds géré par l’État selon une grille précise afin de limiter les risques. Ce fonds devrait être initialement alimenté pour financer l’amorce de la réforme et constituer un matelas de sécurité pour les générations futures.

Pour DéFI, il faut progresser vers un régime universel mais avec un principe fondamental : maintenir les droits acquis.

Tous les travailleurs ne sont pas en bonne santé. Ils n’ont pas les mêmes possibilités de reconversion vers des postes plus doux en fin de carrière. Tous n’ont pas nécessairement envie non plus de cesser brutalement de travailler, que ce soit pour des raisons financières, ou tout simplement par attachement au travail et aux liens sociaux.

Dès l’ouverture du droit à la pension anticipée, il faut pouvoir envisager un temps partiel avec un complément de pension.

Tags

  • Droits humains
  • Sécurité sociale

Concrètement

Pour garantir des pensions durables, DéFI s’engage à …

Engagement

Aligner la pension minimale sur le bouclier social de 1.300 euros nets/mois.

Engagement

Instaurer un complément financé par une capitalisation collective obligatoire, dont le montant dépendra de la carrière.

Engagement

appliquer deux démarches de réduction de temps de travail avec réduction de salaire: avec une compensation partielle sous forme de versement anticipé d’une partie de la pension légale (et donc une réduction de la pension définitive), ou sans compensation mais avec maintien des prestations de retraite définitives

Suivez-nous

Retrouvez sur les réseaux sociaux la vie du parti, le quotidien de nos représentants, les prises de position et les réalisations de DéFI !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Lutter contre la précarisation du milieu étudiant

… pour garantir enseignement supérieur plus juste et sans tabous !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Adapter les stratégies pédagogiques pour la réussite de chaque élève

… tout en garantissant un enseignement de qualité pour tous !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Investir dans les infrastructures de l’enseignement supérieur

… pour garantir un enseignement supérieur plus juste et sans tabous !