14 % des réfugiés ukrainiens inscrits chez Actiris ont trouvé un emploi

– LE 21 DÉCEMBRE 2022 –

Ce mercredi en commission, les députés ont interrogé le ministre bruxellois de l’Emploi, Bernard Clerfayt, sur la mise à l’emploi des réfugiés ukrainiens. 14 % d’entre eux ont trouvé un emploi.

  • Publié le 21.12.2022

  • min.

En février dernier, la Russie envahissait l’Ukraine. Une grande partie des Ukrainiens ont alors quitté leur pays pour fuir le conflit. Dans ce contexte de guerre, l’Europe a attribué un statut particulier aux réfugiés ukrainiens. Une protection temporaire qui leur permet de jouir de plusieurs droits en matière d’accès au logement, au marché du travail, au système scolaire…

Les réfugiés ukrainiens sont de plus en plus nombreux à s’inscrire chez Actiris pour bénéficier d’un accompagnement vers l’emploi. En novembre 2022, on comptait 2.238 chercheurs d’emploi ukrainiens inscrits chez Actiris : 79 % de femmes et 21 % d’hommes. Depuis le début de la crise, 14 % d’entre eux ont trouvé un emploi. La plupart se sont dirigés vers le secteur du nettoyage, de l’intérim, de l’Horeca ou de la vente. 20 % des Ukrainiens ont suivi une formation, principalement pour améliorer leur compétences linguistiques (97 %).

L’intégration passe aussi par la mise à l’emploi ! C’est pourquoi en Région bruxelloise, nous faisons tout pour soutenir au mieux les réfugiés ukrainiens. Dès leur arrivée, nous avons mis en place une stratégie d’accompagnement afin de rendre notre service de l’emploi accessible en ukrainien et faciliter ainsi leur accès à l’emploi

Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de l'Emploi

Plusieurs services ont, en effet, été renforcés, ce qui a permis à 1.880 chercheurs d’emploi ukrainiens de bénéficier d’un accompagnement depuis leur arrivée. Brulingua, la plateforme d’apprentissage des langues, dispose désormais d’une interface en ukrainien et plus de 800 chèques langue ont été distribués. Des interprètes sociaux accompagnent la population dans leurs démarches avec Actiris. La Cité des Métiers propose, quant à elle, l’aide de conseillers à l’emploi qui parlent l’ukrainien.

Tags

  • Emploi

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024