Budget 2023 de la Wallonie :
la majorité se trompe de cible

– LE 20 OCTOBRE 2022 –

Le Gouvernement wallon a récemment présenté les grandes lignes de son budget 2023. Entre un déficit qui continue de se creuser, le saupoudrage habituel des mesures et l’absence de chiffres précis, cet exercice est loin de répondre aux attentes des Wallonnes et des Wallons. Pour DéFI, la majorité PS-MR-Ecolo se trompe de cible.

  • Publié le 20.10.2022

  • min.

Que ce soit au travers des communiqués du Gouvernement où en suivant les travaux parlementaires ce lundi 17 octobre, nous percevons clairement ce que nous dénonçons depuis des années : de l’enfumage politique assorti de quelques mesurettes mais qui ne seront en rien suffisantes pour aider les ménages, les indépendants et les entreprises à surmonter la crise que nous traversons… ni à sortir la Wallonie du marasme dans lequel les socialistes nous plongent depuis tant d’années.

Nous notons tout d’abord que le Gouvernement a présenté une version incomplète du budget, avec un certain nombre de chiffres absents ou pas encore connus.

Nous déplorons par ailleurs la décision du Gouvernement de rogner une fois de plus le budget du Plan de Relance, de 8% cette fois, alors que notre Région en a tant besoin, et singulièrement le monde des entreprises et du tourisme qui sont des vecteurs de recettes nouvelles et de la prospérité que nous appelons de nos vœux.

Nous avons parcouru avec attention le budget supplémentaire (400 millions €) alloué aux mesures de soutien suite à la crise énergétique. Même si elle a le mérite d’exister, voilà une enveloppe tout de même assez restreinte pour venir en aide aux 3,5 millions de Wallonnes et Wallons que compte notre Région. Nous suivrons avec beaucoup d’attention le détail de ces mesures dans les semaines à venir.

Du reste, nous restons très inquiets face à la dette wallonne qui ne cesse d’enfler et qui, de l’aveu même du Ministre du Budget, devrait atteindre fin 2023 les 37 milliards d’euros, un chiffre astronomique qui est 2,3 fois plus élevé que la masse des recettes annuelles (16 milliards €).

Il est inacceptable que la dérive budgétaire de ces dernières années continue à plomber les finances régionales. Il est urgent de simplifier et d’assainir le fonctionnement des institutions wallonnes pour en retirer des économies et être davantage aux côtés des ménages et des entreprises.

Pascal Goergen, Président de DéFI Wallonie

Tags

  • Bonne gouvernance
  • DéFI
  • Economie

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024