Congrès de fin de campagne de DéFI: “Votez pour un parti qui n’a jamais abandonné les valeurs”

– LE 2 JUIN 2024 – 

Ce dimanche 2 juin se tenait le Congrès de fin de campagne de DéFI pour les élections de 2024. Plus de 200 personnes étaient présentes. “C’est le moment de protéger et de réparer notre Etat”, a déclaré le président du parti amarante François De Smet lors de cet évènement.

  • Publié le 04.06.2024

  • min.

Ce dimanche 2 juin, DéFI organisait son Congrès de fin de campagne à J-7 des élections de juin 2024. Membres du parti, journalistes et autres curieux ont pu écouter les discours de plusieurs personnalités du parti amarante, qui ont affiché leur optimisme à la veille des scrutins.

Maxime Timmerman, tête de liste pour l’Union des Francophones dans le Brabant Flamand, a été le premier à prendre la parole: “Il est crucial de rappeler que notre engagement ne se limite pas aux mots”, a-t-il affirmé. “Chaque action que nous entreprenons, chaque mesure que nous défendons, vise à améliorer concrètement la vie des gens. C’est pourquoi nous mettons un point d’honneur à défendre des politiques justes et équitables, qui respectent les droits de chacun et favorisent le bien-être collectif”

Kathleen Delbecq, tête de liste régionale pour l’arrondissement de Tournai-Ath-Mouscron, s’est ensuite exprimée: “Mes amis, allons-y et croyons-y, parce que nous pouvons passer ce seuil de 5% en Wallonie. Nous pouvons obtenir les élus wallons et nous pouvons peser dans la balance”, a-t-elle lancé.

Bernard Clerfayt, tête de liste régionale bruxelloise, s’est notamment attardé sur la “fracture identitaire” qu’il perçoit à Bruxelles: “Nous ne pouvons accepter que la capitale soit divisée sur des questions religieuses. Restons solidaires, restons confiants dans nos idées et allons de l’avant dans cette dernière ligne droite”.

Julien Lemoine, tête de liste fédérale namuroise, a mis l’accent sur le courage nécessaire pour ces prochains jours: “L’audace de croire, de nous battre, de débattre, de proposer et, avec force, de déclarer que la vraie alternative, le vrai changement, la vraie justice, la vraie jeunesse et la volonté: c’est chez nous et pas ailleurs”, a-t-il déclaré.

Pour Alexandra Philippe, 8e sur la liste régionale bruxelloise, il faudra “tout donner” durant cette dernière semaine de campagne: “Nous devons nous donner à 1000% car nous avons réellement une carte à jouer pour l’avenir de Bruxelles, pour l’avenir de la Wallonie, pour la Belgique et pour l’Europe.

Didier Gosuin, candidat fédéral bruxellois, a pointé le chemin emprunté par les militants et candidats de DéFI: “Honneur à eux qui assument le rôle désintéressé de citoyens engagés et désireux d’une société plus juste, plus équitable, plus efficace et plus responsable”.

Enfin, le président de DéFI François De Smet a clôturé la série de discours: “C’est le moment de protéger et de réparer notre Etat, mais aussi notre région wallonne, notre région bruxellois et notre fédération tant malmenées. Car nous ne pourrons résoudre aucune des crises que nous devons affronter sans un Etat fort”, a-t-il martelé.

Tags

  • DéFI

Communiqué de presse

DéFI

DéFI présente sa tête de liste communale pour Fontaine-L’Evêque: “Un véritable honneur de rejoindre cette équipe”

– LE 24 MAI 2024 –  Ce vendredi 24 mai 2024, DéFI a dévoilé sa tête de liste pour Fontaine-L’Evêque en vue de l’élection communale du 13 octobre prochain. Il s’agit de Véroni

28.05.2024

Liste régionale DéFI - arrondissement Soignies-La Louvière

Communiqué de presse

DéFI

DéFI présente sa liste régionale pour l’arrondissement Soignies-La Louvière

– LE 16 MAI 2024 – Ce jeudi 16 mai 2024, DéFI a officiellement présenté sa liste régionale pour l’arrondissement Soignies-La Louvière lors d’une conférence de presse. L&rsquo

16.05.2024