DéFI s’inquiète des résultats de l’enquête PISA

– LE 6 DECEMBRE 2023 – 

Suite à la publication des résultats de l’enquête PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves), DéFI exprime son inquiétude face au déclin des performances éducatives en Fédération Wallonie-Bruxelles et demande la révision du dispositif « Français Langue d’Apprentissage »,le lancement du débat sur les rythmes journaliers, et le renforcement de la lutte contre le décrochage scolaire.

  • Publié le 06.12.2023

  • min.

Prenons l’exemple du domaine des mathématiques, où une baisse de 21 points depuis 2018 est comparable à celle constatée au niveau de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques). Cette diminution impacte aussi bien les élèves moins performants que les plus performants. En sciences, une réduction de 6 points est également enregistrée, tandis que la lecture subit une chute alarmante de 23 points. Bien que maintenus dans la moyenne avec un score de 474 sur 472 (moyenne de l’OCDE), ces résultats, qui doivent être interprétés à la lumière des conséquences de la crise sanitaire, soulignent les lacunes pédagogiques nécessitant une réponse adaptée.

Face à ces résultats préoccupants, DéFI estime qu’il est temps de revoir la feuille de route éducative pour redonner du sens à l’école, tant pour les élèves que pour le corps enseignant. Cela implique le lancement du débat sur les rythmes journaliers, une amélioration significative du cadre scolaire, un renforcement des dispositifs d’accompagnement pour éviter le redoublement et une lutte intensive contre le décrochage scolaire.

Deux constats me préoccupent particulièrement. Tout d’abord, le niveau de lecture révèle un déficit alarmant dans notre apprentissage de la langue, engendrant des conséquences significatives en termes d’échecs. Ensuite, la détérioration du climat scolaire, malgré les efforts face à la crise, laisse subsister un sentiment profond de perte de sens. 

Michaël Vossaert, chef de groupe DéFI à la Fédération Wallonie-Bruxelles

Face à ces constats, le député amarante estime qu’il faut adopter une approche proactive : s’attaquer au décrochage scolaire en adoptant des méthodes modernes, repenser les rythmes journaliers et, finalement, revoir le dispositif de « FLA » qui a été affaibli.

Tags

  • Enseignement

Communiqué de presse

Enseignement

Réforme du rythme scolaire: DéFI Périphérie pousse pour une harmonisation

– LE LUNDI 19 FEVRIER 2024 – Nous apprenons dans la presse que plusieurs partis politiques néerlandophones (Open VLD, Vooruit, Groen et PVDA) seraient revenus sur leurs positions et se seraient p

19.02.2024

Communiqué de presse

Mobilité

Schaerbeek : la Liste du bourgmestre réagit suite à l’attribution du permis concernant la latérale Lambermont

– LE 31 JANVIER 2024 – La Région bruxelloise a délivré le permis pour la latérale au Boulevard Lambermont, suscitant une réaction mitigée de la Liste du bourgmestre de Schaerbeek. Bi

31.01.2024