DéFI visite les chantiers du campus universitaire de Charleroi

– LE 21 AVRIL 2023 –

Sur l’invitation de Dominique Cabiaux, président de l’Université Ouverte de Charleroi (UOC), Jean-Noël Gillard, conseiller communal DéFI à la ville, a organisé la visite des chantiers du futur campus. Ces travaux et aménagements de grande ampleur concrétisent la volonté d’offrir une perspective complète aux étudiants de la région en termes d’enseignement, du secondaire à l’université, sans oublier la promotion sociale.

  • Publié le 02.05.2023

  • min.

Un campus « universitaire » à Charleroi ? Pour quoi faire ?

Quatre acteurs se sont rencontrés pour faire émerger une offre d’enseignement supérieur et universitaire à Charleroi : la Province du Hainaut, l’ULB, l’UMons et la Ville de Charleroi au travers de l’Université Ouverte (UOC).

Plusieurs objectifs sont poursuivis : développer une offre de formation complète, participer à la recherche scientifique, diffuser la culture scientifique, sensibiliser aux métiers scientifiques et techniques.

Le renforcement de l’offre d’enseignement est une réelle opportunité pour corriger les inégalités sociales qui font rage à Charleroi, seule grande ville de Belgique à ne pas disposer d’une université.

En effet, outre la faiblesse du revenu moyen et le grand nombre d’allocataires sociaux, la proportion de personnes diplômées de l’enseignement supérieur y est largement inférieure aux autres grandes villes du pays.

Par ailleurs, sur le plan de l’aménagement du territoire, les rénovations de bâtiments doivent revitaliser une Ville-haute misérable et dangereuse. Les chantiers du campus s’inscrivent en effet dans un portefeuille global de programmation 2014-
2020 des fonds structurels européens. Dans ce cadre, le développement du pôle d’excellence Zénobe Gramme sera ouvert sur la ville, ses citoyens et ses entreprises. La formation, la recherche scientifique et l’enseignement supérieur ainsi que la création de son centre d’efficacité énergétique permettront à Charleroi de rayonner largement. Ces bâtiments du début du siècle dernier sont rénovés et réaménagés dans le respect de leur histoire, en intégrant les performances énergétiques à la pointe de la technologie. Le passé rayonnant de la ville à cette époque est en passe de renaître.

Ces différents chantiers révèleront la concrétisation d’un site où les étudiants pourront trouver tout ce qui est nécessaire au développement positif de leurs cursus, de l’offre au cadre.

Notre travail politique à Charleroi

Depuis le début de la mandature, nous sommes particulièrement attentifs au développement du campus de Charleroi. Nous considérons qu’il s’agit de la priorité pour assurer le développement de Charleroi et redresser la barre.

Nos propositions concrètes :

  • Le développement d’un réseau de salles de blocus pour permettre aux étudiants de « bloquer » dans de bonnes conditions. Depuis notre intervention en 2019, l’échevine de l’éducation et l’échevin de la jeunesse ont mis en place un
    réseau de salle de blocus.
  • Le développement d’un resto étudiant qui permettrait aux étudiants de tous horizons de manger sainement à prix abordable. Nous allons faire une proposition complémentaire prochainement.
  • Le développement d’un label « Kot » à Charleroi. Une mesure que nous défendions dans notre programme communal en 2018 et dont la majorité s’est saisie. L’objectif était clairement de poser un cadre urbanistique afin d’assurer le développement de logements « kot » harmonieux Récemment, un règlement “C mon Kot” et “C mon Kot +” étudiant a été voté à Charleroi.
  • Le bien-être étudiant de manière générale : la lutte contre la précarité étudiante, les synergies avec le CPAS de Charleroi (notamment en améliorant la communication autour des aides à apporter), les aménagements urbains et les zones de convivialité (salles de sport,…)

Sur le plan sémantique, nous préférons d’ailleurs parler de « Charleroi Ville-étudiante » plutôt que de «Charleroi Ville-universitaire ». En effet, nous considérons que la Ville doit offrir une qualité de vie à l’ensemble des étudiants (et leurs familles) et pas le réserver aux seuls étudiants universitaires.

Tags

  • Enseignement

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024