Des éoliennes silencieuses
sur toiture

– LE 17 JANVER 2023 –

À l’heure actuelle, les questions d’approvisionnement énergétique et de dérèglement climatique sont cruciales. Plusieurs solutions existent, dont celle des éoliennes. Malheureusement, ce type d’initiative peut générer plusieurs complications comme des nuisances sonores. Au travers d’une question orale, le député Jonathan de Patoul s’est intéressé à un nouveau type d’éolienne sur toiture.

  • Publié le 17.01.2023

  • min.

L’installation d’une grande éolienne génère des nuisances sonores. Le bureau régional de l’OMS pour l’Europe recommande aux Etats européens, sous certaines conditions, de réduire les niveaux sonores engrangés par les éoliennes à moins de 45 dB. En effet, un niveau sonore supérieur est néfaste pour la santé.

Pour rappel, il existe deux grandes éoliennes en Région bruxelloise : la première se situe au siège de Sibelga et est dotée d’une puissance de 2,4kW. La seconde se trouve sur le site central de Toyota et est dotée de pales verticales. Celles-ci permettent de capter le vent dans toutes les directions. Cette éolienne arbore aussi des ailes de « chouettes » afin d’atténuer les nuisances sonores.

D’autres méthodes existent néanmoins et permettraient ainsi de remédier au problème des nuisances sonores. Ce système novateur d’éoliennes sur toiture « récolte » du vent, sans mouvement, et génère de l’énergie 24h/24 en n’occupant que 10% de l’espace accaparé par des panneaux photovoltaïques.

Alors que les éoliennes traditionnelles sont bruyantes, dangereuses pour les oiseaux migrateurs et visuellement intrusives, ce système breveté serait quasiment silencieux et permettrait de produire 50% d’énergie en plus que le solaire pour le même coût.

A l’heure de la crise énergétique et du dérèglement climatique, ce type de technologie qui permet la création d’énergie renouvelable en exploitant les toits de nos bâtiments et sans les inconvénients d’une éolienne classique est à investiguer.

Jonathan de Patoul, député bruxellois

Cette éolienne, en produisant de l’énergie dans n’importe quelles conditions météorologiques, permettrait de minimiser la capacité de stockage nécessaire pour couvrir les besoins énergétiques d’un bâtiment. Au vu de la petite surface couverte par l’éolienne sur le toit, cette dernière peut également se combiner avec un dispositif solaire en toiture afin de constituer un outil supplémentaire pour la décarbonisation et l’indépendance énergétique.

Retrouvez ici un article qui en parle.

Tags

  • Climat
  • Energie
  • Environnement

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024