Le futur de l’enseignement général :
préparer chaque élève, de manière égalitaire, à l’enseignement supérieur

– LE 11 JANVIER 2023 –

La transition vers les études académiques est une étape importante dans la vie de nos élèves. En ce sens, DéFI estime que la future section de transition de l’enseignement secondaire doit pleinement jouer son rôle d’orientation et de préparation à l’enseignement supérieur.

  • Publié le 11.01.2023

  • min.

Pour rappel, le Code de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire spécifie que le degré supérieur de l’enseignement secondaire doit être organisé en une section de qualification et en une section de transition qui prépare les élèves à l’enseignement supérieur.

En outre, DéFI estime que la future section de transition de l’enseignement secondaire doit faire l’objet d’une opérationnalisation incluant la participation des acteurs de l’enseignement supérieur. Afin de maximiser, au niveau académique, les futures chances de réussite des élèves, il est primordial que ces derniers soient préparés au mieux pendant leurs trois dernières années du secondaire aux niveaux d’exigence des établissements supérieurs.

De ce fait, DéFI plaide également pour davantage de décloisonnement entre la filière de transition et le monde académique.

Afin de faciliter les transitions des dernières années du secondaire vers le supérieur, l’avis numéro 3 du Pacte pour un enseignement d’excellence propose « de veiller à ce que la filière de transition, qui prépare à l’enseignement supérieur, demeure aussi ouverte que possible, en faisant en sorte qu’un ensemble très large de choix reste possible après l’enseignement secondaire, selon le principe du « libre accès » qui prévaut actuellement en matière de transition entre le secondaire et le supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles. Puisque de nécessaires spécialisations interviennent à ce stade de la scolarité, il est indispensable que les élèves soient également informés au mieux des éventuelles implications en matière de choix futurs et du caractère plus ou moins réaliste des différentes poursuites d’études dans le supérieur”.

Mieux préparer nos élèves, c’est leur donner une plus grande chance de réussite dans un domaine dans lequel ils sont certains de s’épanouir.

Tags

  • Enseignement

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024