Journée mondiale des donneurs de sang : des conditions au don discriminantes malgré la pénurie

– LE 14 JUIN 2023 –
Le 14 juin, nous célébrons les donneurs de sang. À cette occasion, nous souhaitons remercier tous les donneurs et les donneuses pour leur générosité. Chaque don est important et peut sauver des vies. Pour DéFI, il est impératif de faciliter et de sécuriser le don de sang afin de rapidement pallier la pénurie qui frappe actuellement la Belgique.

  • Publié le 14.06.2023

  • min.

Malgré les nombreuses récoltes et la générosité des donneurs, la Belgique connaît depuis 2 ans une terrible pénurie de sang et de plasma. Les réserves sont au plus bas. La Croix-Rouge appelle donc toutes les personnes en bonne santé à se rendre régulièrement aux centres de prélèvement pour renflouer les réserves du Service du sang dans les plus brefs délais.

Dans sa campagne annuelle, l’organisation met l’accent sur le plasma, qui représente 55 % de notre sang et a une couleur jaune. C’est la partie liquide du sang permettant la circulation des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes.

Le don de plasma est crucial, car il est indispensable pour de nombreux patients. Et en raison de sa composition unique, il n’existe aujourd’hui aucun substitut. Dans certains cas, le plasma peut être transfusé directement, comme pour les grands brûlés ou les personnes souffrant de graves hémorragies, mais il est surtout utilisé pour produire des médicaments essentiels au traitement de diverses maladies telles que l’hémophilie et les déficits immunitaires graves.

Les besoins en plasma augmentent constamment, en particulier pour le traitement des patients souffrant de graves troubles immunitaires. En Belgique, environ 15.000 personnes sont concernées par des problèmes d’immunité, et le traitement d’un seul patient peut nécessiter jusqu’à 130 dons de plasma par an.

L’objectif de la Croix-Rouge est de convaincre plus de 5.000 personnes de faire un don de plasma dans les trois prochaines années.

.

Il faut mettre fin aux conditions de don discriminantes

Pour DéFI, faciliter et sécuriser le don de sang a toujours été une priorité. Pour rappel, au début de ce mois de juillet, la période d’abstinence sexuelle pour les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes et qui souhaitent donner leur sang passera de 12 mois à 4 mois. Mais pour DéFI, ce n’est pas suffisant ! Cela fait plusieurs années que nous plaidons pour la suppression pure et simple de ce temps d’abstinence.

Notre pays est à la traîne en la matière. Même les États-Unis vont mettre fin à cette discrimination puisque la Food and Drug Administration (FDA) a à nouveau recommandé aux organisations de don de sang de prévoir que les donneurs potentiels répondent aux mêmes conditions, indépendamment de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Cette recommandation des États-Unis s’aligne sur les décisions prises par d’autres pays tels que la France, le Royaume-Uni ou encore le Canada, qui ont déjà mis en œuvre des règles fondées sur une analyse individuelle des risques.

Cette mesure constituerait également une avancée face à la pénurie de sang, puisque exclure toute une partie des potentiels donneurs aggrave, ou en tout cas entretient, cette situation.

Notre députée fédérale, Sophie Rohonyi, se rend aujourd’hui à la commission de l’Égalité des chances pour interpeller la secrétaire d’État en charge de l’Égalité des chances, Marie-Colline Leroy, à ce propos.

Pour faciliter l’accès au don et avancer face à la pénurie de sang, il faut mettre fin à cette discrimination une bonne fois pour toutes. Il est essentiel que chacun puisse participer dans ce combat pour la vie.

Tags

  • Discrimination
  • Lutte contre les discriminations
  • Santé
Olivier Maingain

Actualité

Défense des francophones

Olivier Maingain a rendu son rapport: “La Flandre n’arrêtera pas sa marche en avant”

– LE 6 MAI 2024 – Après avoir consulté une centaine d’acteurs issus de secteurs dépendant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’agent de liaison intra-francophone Olivier Mai

06.05.2024

Embouteillage

Actualité

Bonne gouvernance DéFI Gestion de l'espace public

DéFI se mobilise pour le Carrefour Léonard

– LE 2 MAI 2024 – DéFI a proposé au conseil provincial du Brabant wallon une motion de recommandation concernant les travaux du carrefour Léonard.

02.05.2024