Le groupe DéFI souligne le travail accompli, autant que celui qu’il reste à faire

LE VENDREDI 5 FÉVRIER 2021

DéFI a voté ce 28 janvier en faveur de la proposition de budget du Collège provincial du Brabant Wallon . L’analyse de la Note de Politique générale se veut critique mais constructive et animée d’une volonté sincère d’avancer malgré les obstacles.

  • Publié le 05.02.2021

  • min.

Un effort budgétaire

Les principales difficultés rencontrées par la majorité pour établir ce budget sont, d’une part les conséquences de la crise sanitaire, qui a bouleversé l’équilibre financier de la Province en 2020, et, d’autre part, l’obligation de prendre à sa charge 30% des montants alloués par ses communes au fonctionnement de la zone de secours. Luc d’Hondt, chef de groupe et conseiller provincial DéFI du Brabant Wallon, estime que le choix annoncé par la majorité MR-PS de ne pas toucher à l’emploi est honorable mais ne sera pas tenable à long terme.Sur cette note politique et ce budget 2021, comme le dit Luc d’Hondt, “nous sommes critiques, certes, mais nous sommes lucides. La sécurité a fait vaciller nos finances, la pandémie nous a mis à genoux en 2020. La crise n’est pas finie, et il reste des économies à prévoir. Mais nous prenons nos responsabilités en soutenant la proposition budgétaire. Nous sommes certains que le premier pas vers la relance sera fait avec le même sérieux lors de la prochaine modification budgétaire. Elle exigera d’être adaptée au monde dans l’état où il sera, pour que notre institution puisse faire preuve de résilience, qu’elle soit capable de surmonter la difficulté pour aller de l’avant.”

L’enseignement et la jeunesse, parmi les priorités

Luc d’Hondt salue le maintien du soutien à l’enseignement et les investissements dans les économies d’énergie. L’enseignement provincial est reconnu pour sa qualité. C’est aussi le premier poste de dépense. Un tel paquebot financier a aussi ses fragilités : un manque d’autonomie ou de souplesse, qui complique quelquefois le quotidien des directions. Cela ne justifie pas de renoncer à cette mission fondamentale dans la construction du monde de demain. DéFI adhère pleinement à la proposition de soutenir des orientations porteuses de sens, en phase avec le monde de l’emploi. Les jeunes, aujourd’hui plus que jamais, méritent l’excellence.

Des propositions constructives

Dans une volonté d’aller de l’avant, DéFI a formulé plusieurs propositions concrètes :

  • l’organisation de formations au numérique adaptées pour les seniors, y compris dans les maisons de repos
  • le développement de Made In BW, pour valoriser plus largement encore le savoir-faire des producteurs et artisans brabançons et soutenir la relance économique
  • la possibilité pour le personnel provincial qui le souhaite, d’être pris en compte dans les réserves de recrutement de leur commune.;
  • une approche ajustée des projets immobiliers d’API BW, qui gagnerait probablement à proposer des logements plus petits, et donc moins chers, mais mieux équipés, mieux isolés, et donc plus confortables.
  • la suggestion bienveillante de développer des projets ambitieux en matière de protection de la biodiversité, et de solliciter d’éventuels soutiens européens (Green Deal) pour les développer.

Les points de vigilance

Parmi les questions restée en suspens, il faudra être particulièrement attentif : 

  • À l’utilité des dépenses de la zone de secours. 
  • Aux domaines provinciaux : quel est le bénéfice escompté des investissements ?
  • Abri de nuit : les projets pourront-ils se concrétiser en 2021 ? Avec quels moyens ?
  • L’inondation : comment dialoguer mieux avec les communes concernées ?
  • A la mobilité : investir dans la mobilité douce plutôt que dans le contournement de Wavre

Tags

  • Bonne gouvernance

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024