« Le vote des étrangers aux régionales renforcerait la démocratie »

LE MARDI 16 MARS 2021

Interrogé ce lundi 15 mars en commission du Parlement par le député Emmanuel De Bock, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort s’est engagé à prendre contact avec la ministre fédérale de l’Intérieur et des Réformes institutionnelles. L’enjeu : la transposition de la Constitution de la volonté de DéFI d’étendre aux étrangers le droit de vote aux élections régionales sur le modèle de ce qui se fait aux communales.

  • Publié le 16.03.2021

  • min.

Le tiers de la population bruxelloise privé de droit de vote !

« A l’heure qu’il est, rappelle Emmanuel De Bock, cela concerne 422.000 personnes domiciliées en Région bruxelloise, soit le tiers des habitants de la Région. Autant de ressortissants extra-nationaux qui sont privés de droit de vote aux élections régionales et communautaires alors qu’ils paient des impôts régionaux, vivent et travaillent à Bruxelles, utilisent nos routes, nos transports en commun, nos écoles, participent à la vie sociale, économique et culturelle. Ce serait un signal extrêmement positif de leur montrer qu’ils ne sont pas considérés comme des citoyens de seconde zone, dépourvus de droits politiques parce qu’ils ne sont pas belges alors qu’arrivés pour quelques années, ils ont peut-être décidé de faire leur vie chez nous ! Accorder aux étrangers le droit de vote aux élections régionales favoriserait leur intégration à la société belge et renforcerait aussi la légitimité démocratique des institutions régionales puisque ces gens sont tout autant concernés par les matières régionales. »

En avril 2019, le Parlement bruxellois avait voté la proposition de résolution cosignée par Emmanuel De Bock et demandant au fédéral d’assurer la mise en oeuvre de cette extension du droit de vote aux régionales aux non-ressortissants.

Ce serait un signal extrêmement positif de leur montrer qu’ils ne sont pas considérés comme des citoyens de seconde zone, dépourvus de droits politiques parce qu’ils ne sont pas belges alors qu’arrivés pour quelques années, ils ont peut-être décidé de faire leur vie chez nous !

Emmanuel De Bock

Tags

  • Institutionnel

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024