Libération d’Olivier Vandecasteele : “Nous ne pouvons plus attendre, il faut hausser le ton!”

– LE 12 JANVIER 2023 –

Ce mardi, nous apprenions qu’Olivier Vandecasteele aurait été condamné à 40 ans de prison et 74 coups de fouet notamment pour espionnage, coopération avec les Etats-Unis, contrebande et blanchiment d’argent. François De Smet, lors de la plénière à la Chambre, a interpellé la ministre des Affaires étrangères sur le sujet.

  • Publié le 12.01.2023

  • min.

Personne n’est dupe de cette condamnation pour des faits imaginaires. C’est un prétexte pour maintenir la pression que l’Iran exerce sur notre pays.

Pour rappel, en juillet dernier, la Vivaldi votait en faveur du traité permettant le transfèrement de personnes condamnées entre la Belgique et l’Iran.

Cette voie est aujourd’hui compromise puisque la Cour constitutionnelle elle-même a suspendu cette loi le 8 décembre dernier.

« Il est difficile de croire qu’il n’existerait pas d’autre solution, pour faire libérer Olivier Vandecasteele, que de céder au chantage », souligne François De Smet. « Que fait-on quand on fait l’objet de menaces ou de chantage ? On retourne la table, on trouve des alliés, on cherche d’autres armes et c’est ça que nous devons faire. En l’occurrence, il y a d’autres otages occidentaux détenus par l’Iran. Il y a la voie des sanctions économiques. »

Oui, le gouvernement doit être plus ferme et plaider au niveau européen et international pour imposer de nouvelles sanctions sur l’Iran.

Et de conclure : « Nous ne pouvons plus attendre, nous devons hausser le ton. »

Tags

  • International

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024