Non au harcèlement !

– LE 18 NOVEMBRE 2022 –

En Fédération Wallonie-Bruxelles, un élève sur trois est victime de harcèlement scolaire. Le jeudi 10 novembre, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles approuvait en seconde lecture, l’avant-projet de décret relatif à l’amélioration du climat scolaire et à la prévention du harcèlement et du cyberharcèlement à l’école.

  • Publié le 18.11.2022

  • min.

Notre Président François De Smet, notre députée fédérale Sophie Rohonyi et notre député bruxellois Sadik Köksal ont visité le centre de référence en matière de harcèlement qui se situe à La Louvière. C’est un centre unique en Belgique avec, malheureusement, une trop maigre équipe : 4 personnes. Cela fait pâle figure à côté des près de 130.000 élèves en âge scolaire en Fédération.

Ce centre travaille en trois axes : le soutien, qu’il soit psychologique, juridique ou social, l’accompagnement des jeunes victimes, mais aussi des auteurs, et enfin la prévention, notamment avec les écoles désireuses de se doter d’une capacité d’intervention de première ligne.

Les pouvoirs publics doivent donc réaliser l’importance de l’enjeu et donner des moyens supplémentaires à ce type de centre. Qui plus est, il faut que les enseignants soient mieux formés pour détecter, en amont, ce type de harcèlement et ainsi pouvoir soit agir directement, soit faire appel à un professionnel. Dès lors, les référentiels de formation des enseignants doivent être revus pour y intégrer cet aspect.

 

Il est plus que temps que la honte change de camp. Ce sont les auteurs et leurs complices qui doivent changer de comportement.

Sophie Rohonyi

Pour lutter contre le harcèlement, DéFI veut :

  • généraliser ce type de structures à tout le pays, pour que chaque jeune puisse être aidé en cas de besoin.
  • généraliser les formations dispensées auprès des enseignants pour qu’ils détectent le plus rapidement possible les situations de harcèlement.

  • prévoir une seule ligne d’écoute à disposition des victimes, là où aujourd’hui il en existe trois, encore trop peu connues des victimes.

Tags

  • Discrimination
Olivier Maingain

Actualité

Défense des francophones

Olivier Maingain a rendu son rapport: “La Flandre n’arrêtera pas sa marche en avant”

– LE 6 MAI 2024 – Après avoir consulté une centaine d’acteurs issus de secteurs dépendant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’agent de liaison intra-francophone Olivier Mai

06.05.2024

Embouteillage

Actualité

Bonne gouvernance DéFI Gestion de l'espace public

DéFI se mobilise pour le Carrefour Léonard

– LE 2 MAI 2024 – DéFI a proposé au conseil provincial du Brabant wallon une motion de recommandation concernant les travaux du carrefour Léonard.

02.05.2024