Pour DéFI, un suivi transversal est essentiel !

LE MERCREDI 16 MARS 2022

Ce mardi 15 février, notre députée, Nicole Bomele, interpellait Bénédicte Linard sur la prise en charge des mamans adolescentes en Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour DéFI, cette thématique est trop peu visible et doit être prise en charge de manière transversale.

  • Publié le 16.03.2022

  • min.

Et si mon enfant devient parent à 14 ans ?

Cela vous a peut-être déjà effleuré l’esprit : Et si ma fille tombait enceinte à 14 ans ? Et si mon fils devenait père à 14 ans ? Car n’oublions pas que pour faire un enfant, il faut être à deux. Une réalité qui peut malheureusement tourner dans certains cas au cauchemar. 

Et pour cause, puisque si certaines adolescentes ont la maturité pour endosser le rôle de maman à 18 ans, elles sont encore pour la plupart des enfants, même si le problème se pose différemment selon qu’une jeune fille tombe enceinte à 13 ou à 18 ans. 

Nicole Bomele se base sur l’expérience d’une médecin sexologue pour trouver les origines du problème : « La Dr Dominique Roynet pratique des IVG en planning familial et selon elle, les grossesses précoces sont souvent l’expression d’un manque : manque d’éducation, d’argent, de scolarité, de repères, de stabilité familiale, etc. Les situations d’adolescentes enceintes ne se ressemblent pas. Certaines ont la chance d’être bien entourées et/ou venir d’un milieu privilégié mais ce n’est pas le cas pour toutes. Aussi, ce ne serait pas tant le jeune âge de la mère qui constituerait la source du problème, mais les conditions de vie liées à la situation sociale et financière de celle-ci. Et les risques pour ces jeunes mères sont multiples : échec scolaire, errance sociale ou encore absence de stabilité. Pour mon groupe DéFI, un suivi transversal de ces jeunes mamans est essentiel. Il faut leur montrer que nous ne les abandonnons pas. Mais ce n’est pas tout, il faut également améliorer l’accompagnement des jeunes pères trop souvent laissés de côté. »

Aussi, ce ne serait pas tant le jeune âge de la mère qui constituerait la source du problème, mais les conditions de vie liées à la situation sociale et financière de celle-ci. Et les risques pour ces jeunes mères sont multiples : échec scolaire, errance sociale ou encore absence de stabilité.

Nicole Bomele

Tags

  • Jeunesse
  • Santé

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024