Une ode à la liberté et aux droits des femmes à Woluwe-Saint-Pierre

– LE 20 SEPTEMBRE 2023 – 

C’est sous un soleil radieux et entouré d’une foule de militants des droits humains que la statue de Masha Jina Amini, cette jeune femme iranienne assassinée pour avoir mal porté son voile le 16 octobre 2022, a été inaugurée devant l’hôtel communal de Woluwe-Saint-Pierre, grâce à l’impulsion d’une militante DéFI.

  • Publié le 20.09.2023

  • min.

L’œuvre, un visage à hauteur d’homme pour qu’aucun ne puisse jamais la regarder de haut, explique la sculptrice Laurence Remacle, a été réalisée et offerte à la commune en mémoire du symbole de liberté qu’elle représente et pour l’ensemble des droits des femmes et des humains victimes de régimes dictatoriaux. Elle regarde l’horizon et chaque mèche de ses cheveux dans le vent est un rêve qu’une femme aimerait réaliser.

Qu’ici et ailleurs, toutes et tous, quels que soient notre genre, notre âge, notre orientation sexuelle, notre origine, nos convictions politiques, religieuses ou philosophiques, nous puissions vivre en paix, sans menace ni peur, à l’égal les uns des autres. Telle doit être notre ligne de conduite, ajoute Carine Kolchory, échevine de l’égalité des chances à Woluwe-Saint-Pierre.

C’est Dominique Saels, une militante DéFI de Woluwe-Saint-Pierre, avec le soutien du Collectif Laïcité Yallah, représenté par de Djemila Benhabib qui ont créé l’impulsion du projet : après une année de belles rencontres avec des militantes pour le respect des droits des femmes et de solidarité pour la récolte de fonds nécessaires pour sa réalisation en bronze et son placement, nous avons abouti à la concrétisation de la sculpture ce 15 septembre, se réjouit-elle.

À travers cet engagement, le Collectif Laïcité Yallah, association mixte et intergénérationnelle, agit pour maintenir un niveau d’alerte sur l’Iran de façon à dénoncer le régime d’apartheid sexuel imposé aux filles et aux femmes depuis l’instauration de la République islamique en 1979 et exige, par ailleurs, que la transition démocratique s’organise dans le respect des droits fondamentaux.

Tags

  • Droit des femmes

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024