Wavre : DéFI entre dans la majorité

LE LUNDI 21 FÉVRIER 2022

Depuis 2018, DéFI mène une action politique constructive au sein du conseil communal de Wavre. En rejoignant aujourd’hui la majorité (MR-PS), DéFI fait le choix de continuer sur cette voie, en agissant désormais en amont plutôt qu’en aval des décisions. Avec, comme priorité, le développement de la participation citoyenne.

  • Publié le 21.02.2022

  • min.

DéFI, à Wavre, ce sont deux conseillers communaux, Luc D’Hondt et Martine Massart, et Elisabeth de Vocht, conseillère de l’action sociale. En votant chaque dossier présenté par le collège avec conscience et pragmatisme, ils ont plus d’une fois agi en soutien de la majorité.

« Pour DéFI, rejoindre la majorité aujourd’hui, c’est tout simplement prendre ses responsabilités et avoir la possibilité d’implémenter des projets qui nous sont chers au sein de celle-ci », commente Luc D’Hondt, chef de file DéFI au conseil communal de Wavre. « Après les inondations, après la crise du Covid, dans un contexte social et financier compliqué, nous voulons reconstruire pour et avec les Wavriens et les Wavriennes. Avec un objectif clair : développer la participation citoyenne. »

Et de poursuivre : « Nous devons entendre les préoccupations des Wavriennes et des Wavriens, leurs inquiétudes, leurs propositions, leurs souhaits pour notre ville. Nous serons à l’écoute, et sur le terrain, grâce aux moyens que la commune met à notre disposition. Ce sera le point de départ de mon travail au sein de la majorité, pour développer cette démarche de participation avec les citoyens et les comités de quartier. »

« Je ne peux qu’être ravie par ce nouvel accord de majorité », commente Véronique Vandegoor, présidente de la Fédération provinciale DéFI Brabant wallon. « Nous sommes désormais dans quatre majorités dans le Brabant wallon : à Tubize, à Grez-Doiceau, à Braine-l’Alleud et maintenant à Wavre. Notre travail de terrain porte ses fruits. »

Pascal Goergen, président de DéFI Wallonie et échevin de la participation citoyenne à Grez-Doiceau : « La participation citoyenne fait partie de l’ADN de DéFI et je me réjouis que nous soyons reconnus pour cela. En Wallonie, nous comptons cinq échevins en charge de cette matière et un député permanent. Grâce à cette proximité avec le citoyen et, plus largement, grâce à notre travail de maillage, nous nous développons durablement dans le paysage politique wallon. »

François De Smet, président de DéFI, se réjouit de cette entrée dans une nouvelle majorité wallonne : « En Wallonie, nos 75 élu(e)s et nos sections locales montrent, concrètement, jour après jour, la valeur ajoutée de notre vision libérale sociale. Tant à Wavre qu’à Namur ou à Charleroi, nos mandataires apportent une dynamique politique nouvelle, cohérente, pragmatique et constructive. En Wallonie, DéFI est désormais une véritable alternative pour toutes celles et ceux qui attendent légitimement de leurs élus une préoccupation permanente de la bonne gouvernance et de l’éthique, et un réel souci du citoyen. »

Tags

  • Bonne gouvernance
Olivier Maingain

Actualité

Défense des francophones

Olivier Maingain a rendu son rapport: “La Flandre n’arrêtera pas sa marche en avant”

– LE 6 MAI 2024 – Après avoir consulté une centaine d’acteurs issus de secteurs dépendant de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’agent de liaison intra-francophone Olivier Mai

06.05.2024

Embouteillage

Actualité

Bonne gouvernance DéFI Gestion de l'espace public

DéFI se mobilise pour le Carrefour Léonard

– LE 2 MAI 2024 – DéFI a proposé au conseil provincial du Brabant wallon une motion de recommandation concernant les travaux du carrefour Léonard.

02.05.2024