Woluwe-Saint-Lambert : un rapport sur les nuisances du métro 1 préoccupe le Collège

– Le 24 FÉVRIER 2023 – 

Le 17 février dernier, Bruxelles Environnement a communiqué à la commune de Woluwe-Saint-Lambert un rapport sur les nuisances sonores et vibratoires générées par la ligne de métro 1, suite à la plainte collective introduite, avec l’aide de la commune, par des habitants du quartier de l’avenue Emile Vandervelde.

Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert se dit extrêmement préoccupé par les conclusions de ce rapport.

  • Publié le 24.02.2023

  • min.

Au niveau des vibrations, ce rapport fait apparaître que les valeurs limites fixées dans la convention environnementale, conclue entre la Région bruxelloise et la STIB, ne sont jamais respectées pendant la nuit (22h-6h) et que certains dépassements sont également enregistrés durant la journée (6h-22h).

S’agissant des nuisances sonores (« le bruit solidien »), les mesures réalisées dans le cadre de l’instruction de la plainte collective tendent à démontrer que les valeurs limites sont systématiquement dépassées durant la nuit. Ces données doivent encore être affinées par Bruxelles Environnement.

Suite à la réception de ce rapport, le Collège de Woluwe-Saint-Lambert demande que Bruxelles-Environnement vienne présenter aux riverains concernés, lors d’une réunion d’information publique, les résultats de son étude et que ceux-ci soient rendus publics. 

Le Collège a également interpellé le ministre Alain Maron quant à l’absence de mécanisme de contrainte en cas de non-respect des normes fixées dans la convention conclue entre la Région bruxelloise et la STIB.

À cet égard, la commune appelle à une révision du cadre légal en matière de nuisances sonores et vibratoires générées par les activités de la STIB et à la mise en place d’instruments juridiques contraignants, tels que ceux applicables en matière de survol aérien (arrêté dit Gosuin).

Enfin, le Collège de Woluwe-Saint-Lambert a demandé avec insistance à la STIB de communiquer les conclusions de l’expertise réalisée relative aux conséquences des vibrations sur l’état des habitations situées à proximité de la ligne de métro 1.

Sur la base de cette information, le collège déterminera si une contre-expertise doit être diligentée.

Tags

  • Environnement
  • Mobilité
  • Santé

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024