Porter à deux heures
le cours obligatoire d’Éducation
à la Philosophie et la Citoyenneté

… pour garantir la laïcité politique, la neutralité et la citoyenneté

Instaurer un véritable dialogue entre les différentes convictions

DéFI est pionnier dans la revendication d’un cours d’Éducation à la Philosophie et à la Citoyenneté (EPC) de deux heures hebdomadaires et n’a jamais varié, ni tergiversé dans ses positions quant au fait que les cours de morale et de religions devaient être rendus facultatifs et proposés hors de la grille horaire des élèves.

L'école, le lieu par excellence pour lutter contre les préjugés et les stéréotypes

Pour DéFI, il est essentiel de penser la communauté des élèves dans sa totalité plutôt que réduite à des identités personnelles, et de proposer un espace de connaissance, de dialogue, d’ouverture et d’argumentation, en lieu et place d’espaces cloisonnés. En effet, il est anormal que des élèves soient séparés sur base des convictions de leurs parents et/ou que certains chefs d’établissement composent des classes entières au départ des choix philosophiques exprimés tandis que d’autres autorisent certains élèves à manquer des heures de Mathématiques ou de Français, si ces derniers se donnent en même temps que les cours de religions minoritaires.

Découvrez l'ensemble de nos engagements pour faire de la laïcité politique la clef de la citoyenneté et du vivre-ensemble dans la brochure ci-dessous.

En outre, DéFI insiste sur le fait qu’un cours d’EPC étendu à deux heures hebdomadaires, ainsi que des cours de religions déplacés hors de la grille obligatoire ne doivent toutefois pas rimer avec la disparition du fait religieux, de l’histoire des religions et du dialogue interconvictionnel à l’école.

C’est pourquoi DéFI veut inscrire l’histoire des religions et le dialogue interconvictionnel dans le cours d’Éducation à la Philosophie et à la Citoyenneté.

Ce cours de citoyenneté devra aussi offrir de la place à des thématiques essentielles pour le vivre ensemble : l’histoire de la Shoah, de la colonisation et des parcours migratoires, l’inclusion des LGBTQI+, la promotion des droits humains, la lutte contre les discriminations, l’égalité et le consentement. L’école reste le lieu par excellence qui permet de lutter contre les préjugés et stéréotypes. Ce cours doit aussi permettre de former les élèves à différencier une croyance d’un consensus scientifique, notamment via l’étude de la « démarche scientifique  » et de l »échelle du niveau de preuve ».
L’école doit rester le lieu par excellence qui permet de lutter contre les préjugés et stéréotypes.

Tags

  • Laïcité politique
  • Lutte contre les discriminations

Concrètement

Pour garantir la laïcité politique et la neutralité de l’Etat, DéFI s’engage à …

Engagement

Dans tous les réseaux scolaires, porter à deux heures le cours obligatoire d'Éducation à la Philosophie et la Citoyenneté, cours qui devra aborder l'histoire des religions et instaurer un véritable dialogue entre les différentes convictions

Suivez-nous

Retrouvez sur les réseaux sociaux la vie du parti, le quotidien de nos représentants, les prises de position et les réalisations de DéFI !

  • Droit des femmes
  • Lutte contre les discriminations
  • Sécurité sociale

Remplacer les congés de maternité et paternité par un « temps de parentalité » global

… et lutter contre toutes les discriminations

  • Droit des femmes
  • Lutte contre les discriminations
  • Mobilité

Assurer la sécurité des femmes et des personnes LGBTQIA+ dans l’espace public et les transports en commun

… et lutter contre toutes les discriminations

  • Lutte contre les discriminations
  • Mobilité
  • Services aux citoyens
  • Services publics

Faire de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite un véritable réflexe, dans tous les domaines de l’action publique

… et lutter contre toutes les discriminations