Promouvoir le statut
d’étudiant-entrepreneur 

… et créer l’esprit d’entreprendre !

Etudiant et indépendant

Le statut d’étudiant-entrepreneur est un statut académique qui permet la reconnaissance de l’étudiant dans sa double casquette, celle d’étudiant inscrit régulièrement dans une Haute école et celle de porteur de projet.
Outre le fait qu’il puisse concilier son parcours scolaire et la création de son projet d’entreprise, le statut d’étudiant-entrepreneur permet à l’étudiant de rencontrer plusieurs objectifs :
- développer son projet d’entreprise en le combinant avec la réussite de ses études et favoriser le passage à l’acte.
- obtenir une meilleure crédibilité et visibilité auprès des professionnels (banquiers, investisseurs, accompagnateurs de projets, fournisseurs et clients).

Découvrez l'ensemble de nos engagements pour libérer l'esprit d'entreprendre dans la brochure ci-dessous.

Un statut qui gagne à être connu

Les raisons énoncées ci-dessus attestent de l’intérêt de valoriser davantage ce statut.
Pour pouvoir bénéficier de ce statut, l’étudiant doit avoir au moins 18 ans et moins de 25 ans. Il peut dès lors bénéficier d’un régime avantageux au niveau des cotisations sociales.
Ce statut existe depuis quelques années maintenant, et rencontre un certain succès : en 2021, 8346 étudiants ont bénéficié du statut d'étudiant-entrepreneur en Belgique. C’est 40% de plus que l’année suivant l’adoption de ce statut.

En revanche, ce succès est inégalement réparti entre les Régions : la Flandre comptabilise ¾ de ces étudiants-entrepreneurs. En dépit de ce dernier constat, nous ne pouvons que nous réjouir du succès croissant de ce statut : cela démontre qu’il y a une réelle attente de la part d’étudiants désireux d’entreprendre. 

Ce déséquilibre dans la répartition interrégionale du statut d’étudiant-entrepreneur appelle davantage qu’un questionnement ; il est indispensable de mettre en place des mesures visant à valoriser ce statut et équilibrer la balance entre la Région flamande et l’espace Wallonie-Bruxelles. De même, des actions ciblées sont nécessaires auprès des étudiantes. En effet, bien que celles-ci représentent 57% de la population étudiante , elles ne sont que 39% des personnes sous statut d’étudiant-entrepreneur en Belgique.

Au niveau des Hautes écoles, différents avantages académiques généralisés à l’ensemble des Hautes écoles pourraient être accordés afin de favoriser la flexibilité pour l’étudiant-entrepreneur. Ils ne seraient pas assimilés à des dispenses. L’ensemble de ces aménagements seraient validés par un conseil académique.

Au niveau de la sécurité sociale, il s’agirait de réduire drastiquement les contraintes liées à ce statut lorsque l’étudiant souhaite conserver son droit aux allocations familiales.

Tags

  • Economie
  • Emploi et formation
  • Enseignement
  • Indépendants
  • Jeunesse

Concrètement

Pour promouvoir le statut d’étudiant.e-entrepreneur.euse, DéFI s’engage à …

Engagement

Mettre en place un plan de communication à destination des étudiants en Belgique francophone, en sollicitant tout particulièrement le public féminin, et encourager les différents établissements supérieurs à faire davantage la promotion du dispositif

Engagement

Offrir à l’étudiant.e-entrepreneur.euse un allègement de son programme d’étude (PAE) qui conduira à un étalement éventuel des études, de bénéficier d’aménagements des activités d’enseignement et de motiver certaines absences liées à des activités entrepreneuriales

Engagement

Offrir un suivi individualisé pour chaque étudiant.e-entrepreneur/-euse pour qu’il ou elle puisse suivre l’évolution de son projet et être coaché.e dans son parcours entrepreneurial

Engagement

Développer des synergies et généraliser ce qui est déjà fait en matière d’esprit d’entreprendre dans le supérieur

Engagement

Maintenir le droit aux allocations familiales pour l’étudiant.e-entrepreneur.euse qui ne paie pas de cotisation en tant qu’indépendant.e.

  • Economie
  • Numérique
  • Services publics

Simplifier l’accompagnement des PME et les protéger contre la cybercriminalité

… et faciliter la vie des entrepreneurs !

  • Culture et loisirs
  • Economie
  • Emploi
  • Enseignement

Promouvoir l’industrie culturelle et créative dans l’espace Wallonie-Bruxelles par une approche par filières

… et renforcer l’économie des régions wallonne et bruxelloise !