Soutenir les services de
médiation de dettes

… pour garantir la justice sociale et rendre le contrat social plus juste !

Lutter contre la pauvreté

Il faut être à l’écoute de l’expertise et des recommandations des services de médiation de dette dans le cadre du plan national que nous préconisons. Il faut amener les personnes surendettées vers une planification financière certes modeste, mais sereine.
Le Centre d’Appui aux services de médiation de dettes de la Région bruxelloise formule une série de propositions que nous soutenons.

Des mesures concrètes

D'une part, il faudrait réformer le code de droit économique en vue limiter les abus : les intérêts de retard et l’indemnité forfaitaire ne pourraient plus être comptabilisés qu’après 15 jours suivant l’envoi d’une mise en demeure.
Le coût de cette mise en demeure et des éventuels rappels suivants est au maximum de 7,50€, augmenté des frais postaux en vigueur au moment de l’envoi.
D'autre part, il convient d'actualiser la liste des biens insaisissables en tenant compte de ce qui est nécessaire et indispensable à une personne pour vivre dans notre société du 21ème siècle (un ordinateur, une connexion internet, un téléphone, …).

Tags

  • Social

Concrètement

Pour lutter contre la pauvreté avec les services de médiation de dettes, DéFI s’engage à …

Engagement

Élaborer un plan de médiation de dettes équilibré entre les intérêts des parties en présence, sur la base de l’expertise de terrain développée par les médiateurs de dette

Suivez-nous

Retrouvez sur les réseaux sociaux la vie du parti, le quotidien de nos représentants, les prises de position et les réalisations de DéFI !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Lutter contre la précarisation du milieu étudiant

… pour garantir enseignement supérieur plus juste et sans tabous !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Adapter les stratégies pédagogiques pour la réussite de chaque élève

… tout en garantissant un enseignement de qualité pour tous !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Investir dans les infrastructures de l’enseignement supérieur

… pour garantir un enseignement supérieur plus juste et sans tabous !