Supprimer la cotisation spéciale de solidarité

… pour garantir la justice fiscale et rendre le contrat social plus juste !

Simplifier l'impôt

Depuis des dizaines d’années, depuis au moins 40 ans, notre système fiscal et parafiscal est injuste, opaque et inefficace.
Il est opaque parce qu’il est devenu d’une complexité folle, faite de taux très hauts et de niches innombrables, qui le rendent illisible pour le commun des mortels.
De ce fait, il est injuste parce qu’il ne traite pas de la même manière toutes les sources de revenus, et que ce sont au final les plus débrouillards ou ceux qui ont les meilleurs fiscalistes qui s’en sortent le mieux.
Et il est inefficace car à cause de cette opacité, à cause de cette injustice, le consentement à l’impôt est, dans notre pays, plus bas que le niveau de la mer, ce qui force une machine administrative répressive à s’épuiser à courir derrière les fraudeurs.

Pas de cotisation sur les pensions

DéFI propose une réforme fiscale axée autour de trois principes, qui devront s’appliquer à la fiscalité et à la parafiscalité :
- diminuer drastiquement les charges sur le travail
- faire porter plus d’efforts sur tous les types de revenus, en ce compris ceux issus du patrimoine
- faire disparaître les niches fiscales
Bien sûr, ce sera difficile. Parce qu’il faut un choc de simplification. Parce que chacun ne lira les changements que selon son intérêt direct. Parce qu’il faut lutter contre le conservatisme des acquis en ressuscitant l’intérêt général.
Mais tout qui recherche un idéal de justice fiscale sait que le chemin est celui-là. Nous avons tout sur la table. Ce qu’il faut ici ce n’est ni plus de gauche ni plus de droite. Ce qu'il nous faut ici c’est du courage.
La laïcité politique garantit l’indépendance de l’Etat et protège toutes les convictions religieuses, politiques ou philosophiques en faisant en sorte qu’aucune d’elle ne s’impose aux autres.

La justice sociale et la justice fiscale sont intrinsèquement liées.
La cotisation de solidarité est une retenue sociale progressive sur le montant brut total des pensions. Cette retenue varie de 0 à 2%, selon le brut et les seuils fixés par la loi, avec une distinction entre les isolés ou avec charge de famille.

Dès l’instauration de cette cotisation par le gouvernement Dehaene en 1994, DéFI l’a combattue car elle pénalisait trop les pensionnés qui ont travaillé et cotisé toute leur vie. Certes, le gouvernement sortant en a limité l’application, mais DéFI demande la suppression pure et simple de la cotisation de solidarité.

Tags

  • Fiscalité
  • Justice fiscale
  • Sécurité sociale
  • Social

Concrètement

Pour garantir la justice fiscale, DéFI s’engage à …

Engagement

Supprimer la cotisation de solidarité

Suivez-nous

Retrouvez sur les réseaux sociaux la vie du parti, le quotidien de nos représentants, les prises de position et les réalisations de DéFI !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Lutter contre la précarisation du milieu étudiant

… pour garantir enseignement supérieur plus juste et sans tabous !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Adapter les stratégies pédagogiques pour la réussite de chaque élève

… tout en garantissant un enseignement de qualité pour tous !

  • Enseignement
  • Jeunesse

Investir dans les infrastructures de l’enseignement supérieur

… pour garantir un enseignement supérieur plus juste et sans tabous !