25 millions d’euros pour toujours plus d’infrastructures sportives en Région bruxelloise

– Le 1ER FÉVRIER 2023 –

Sur proposition de Bernard Clerfayt, ministre bruxellois des Infrastructures sportives communales, le gouvernement a marqué son accord sur le lancement d’un nouvel appel à projets de près de 25 millions d’euros, à destination des communes pour augmenter l’offre en infrastructures sportives. Objectif : permettre à tous les Bruxellois de pratiquer un sport près de chez eux.

  • Publié le 01.02.2023

  • min.

Gymnastique, football, athlétisme mais aussi parkour, haltérophilie ou encore tai chi, Bruxelles offre de nombreuses possibilités pour pratiquer un sport.

Néanmoins, force est de constater que, face à la pression démographique, les infrastructures ne sont pas assez nombreuses pour répondre aux demandes et les clubs sportifs affichent souvent complet avant l’entame de la saison. Pourtant, pratiquer un sport est un enjeu important.

Véritable vecteur de sociabilisation, de fédéralisation, d’éducation et de développement personnel, le sport participe à une bonne santé générale, stimule la confiance en soi et inculque des valeurs essentielles au vivre-ensemble. La pratique d’un sport doit devenir un droit

Bernard Clerfayt

C’est pourquoi, sur proposition du ministre amarante Bernard Clerfayt, la Région bruxelloise lance un nouvel appel à projets à destination des 19 communes bruxelloises, avec un critère de sélection prédominant : l’investissement se situe dans l’un des quartiers moins bien dotés en infrastructures sportives.

Pour ce faire, les projets de construction, de rénovation, d’extension, de reconversion ou d’acquisition d’infrastructures sportives situés dans des quartiers moins bien dotés en infrastructures seront sélectionnés en priorité. Un quartier est considéré comme moins bien doté si, en comparaison avec les autres quartiers de la Région, il y a peu d’infrastructures sportives.

Deux autres critères viennent compléter la sélection des projets :

  • L’infrastructure est d’intérêt supra-local ce qui permet de mutualiser les besoins. Les modalités d’organisation ont été concertées avec une ou plusieurs communes.
  • La commune s’engage à appliquer un tarif harmonisé pour tous les Bruxellois indépendamment de leur commune de résidence.

« Les projets répondant à divers indicateurs tels que l’amélioration de la performance énergétique des infrastructures, l’amélioration de l’accessibilité de ces infrastructures aux personnes porteuses d’un handicap ou encore l’élargissement des horaires d’ouverture – avant 8h et après 19h, pourront bénéficier d’une majoration de leur subside », précise Bernard Clerfayt.

Les communes ont jusqu’au 10 septembre 2023 pour introduire leurs projets.

Tags

  • Sport

Actualité

Mobilité

Compte rendu de la visite de Perex par François De Smet, Amaury Alexandre et Marc Loewenstein

– 1er MARS 2024 – Le centre Perex, véritable chef d’orchestre du réseau autoroutier wallon, où technologies de pointe et collaboration stratégique s’unissent pour assurer u

01.03.2024

Actualité

DéFI

Nos 10 priorités pour les Wallonnes et les Wallons

– 1er MARS 2024 –  Pouvoir d’achat, santé, mobilité, enseignement, bonne gouvernance… À 100 jours du scrutin régional, fédéral et européen, DéFI dévoile ses 10 thèmes pr

01.03.2024