Climat et environnement : le Vivaldi navigue à vue

– LE 25 MAI 2023 –

Comme l’a rappelé François De Smet lors de son interpellation à la Chambre, la protection de l’environnement ne peut se réduire à une simple réduction des émissions de carbone.

  • Publié le 25.05.2023

  • min.

Le Premier ministre, Alexander De Croo, a créé la surprise en demandant d’« appuyer sur pause » pour certaines politiques environnementales. Cette prise de position fait écho à un mouvement croissant en Europe. Ce jeudi soir, un conseil des ministres restreint se réunira pour examiner cette question brûlante. C’est à ce sujet que François De Smet a interpellé le Premier ministre à la Chambre cet après-midi.

Si on se contente simplement de verduriser l’économie, on continuera à endommager la planète.

François De Smet

Les voitures de société sont un exemple concret de cela. Suite à la décision de la Vivaldi d’électrifier tout le secteur, il y a eu une explosion des voitures de société.

Ces voitures sont certes électriques, mais massives – des SUV en majorité, lourds, qui consomment donc des métaux rares, abîment les sols, consomment de l’électricité qu’il va bien falloir produire – avec ou sans nucléaire.

Est-ce un progrès en termes de réduction de CO2 ? Sans doute. Mais est-ce un progrès écologique pour le bien-être de la planète ? Je ne pense pas.

François De Smet

François De Smet, député fédéral et président de DéFI : “Cette mesure, portée par les écologistes, est symptomatique de l’échec environnemental de votre gouvernement. Le greenwashing ne suffit pas. La bonne mesure aurait été ici, en l’occurrence, de stopper toute subvention aux voitures de société et d’orienter le marché des voitures électriques vers des véhicules légers.”

Il faut adapter nos économies à une forme de modération énergétique, parce qu’elle arrivera de toute façon.

Et François De Smet de poursuivre : “C’est pour ça, Monsieur le Premier ministre, que sur cette séquence c’est vous qui avez tort. Si nous suspendons maintenant la protection de notre environnement, c’est tout le monde qui en pâtira, y compris notre économie et les générations futures.”

Il faut du courage et de l’audace. C’est comme cela que l’on construit l’adhésion.

François De Smet

Oui, la Vivaldi doit sortir de ses dogmes et enfin avoir une politique climatique commune à l’ensemble des membres de la coalition. Il n’y a que l’addition de visions différentes qui nous fait perdre du temps. C’est la Belgique climatique qui est mise sur pause.

Tags

  • Climat
  • Economie

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024