Dans l’intérêt du parti,
M. Mohammad pose un geste d’apaisement

– LUNDI 25 MARS 2024 – Lors du bureau politique de DéFI de ce lundi, M. Mohammad a proposé de se mettre temporairement en retrait de l’exercice de ses fonctions de chef de cabinet de François De Smet. Suite aux accusations d’antisémitisme portées à son encontre, qu’il nie toujours farouchement, M. Mohammad a, avant toute autre chose, réitéré “toutes ses excuses envers les personnes qui se sont senties blessées, visées, mal à l’aise” par ses posts vieux de 13 ans. Le bureau politique a acté sa bonne foi et réitéré sa confiance au président.

  • Publié le 25.03.2024

  • min.

Ce lundi matin, le bureau politique de DéFI a longuement débattu de la situation suite à la parution des posts Facebook attribués à M. Mohammad, chef de cabinet de François De Smet à la présidence du parti. Le bureau politique a entendu les explications de M. Mohammad sur ces publications très anciennes, qui selon lui sont décontextualisés et ne reflètent pas sa personnalité. M. Mohammad s’est excusé pour ces posts, dont il reconnaît que la teneur ait pu blesser des personnes. Il nie farouchement tout antisémitisme, ce dont le bureau lui donne crédit.

Dans les circonstances actuelles, M. Mohammad se propose de se mettre en retrait de la gestion du cabinet, afin de restaurer la sérénité et dans l’intérêt général du parti, durant le temps de la campagne, et assumera des fonctions au sein du Centre d’études Jacques Georgin. L’actuel directeur du Centre d’études assumera durant ce temps-là la fonction de directeur de cabinet.

Le Bureau déplore les épisodes successifs consistant à dénigrer publiquement l’image du parti.

DéFI rappelle son combat historique contre l’antisémitisme et toute forme de discrimination.

Le bureau politique marque son plein soutien au président et souhaite qu’on se recentre sur la campagne.

Tags

  • DéFI

Communiqué de presse

Bonne gouvernance DéFI Enseignement Environnement Fiscalité Gouvernance

Déclaration de politique régionale wallonne et de politique communautaire : Un accord ambitieux mais qui manque de sérieux

– LE 16 JUILLET 2024 – DéFI a pris connaissance de la nouvelle déclaration de politique régionale wallonne et de la déclaration de politique communautaire de la majorité MR-Engagés.

16.07.2024

Communiqué de presse

DéFI

Sophie Rohonyi est la nouvelle présidente de DéFI

– LE 8 JUILLET 2024 –  Ce vendredi 5 juillet, les membres de DéFI se sont réunis afin de choisir qui les représentera à la tête du parti amarante. Sophie Rohonyi succède à Françoi

08.07.2024