Francis De Hertog est le nouveau président de DéFI Wapi

– LE 4 MARS 2023 –

C’est à l’unanimité que l’assemblée générale de DéFI Wapi a désigné Francis De Hertog comme le nouveau président de cette section couvrant l’ensemble du territoire de la Wallonie picarde.

  • Publié le 04.03.2023

  • min.

Entamé fin 2022 avec le renouvellement des présidences du parti et des fédérations régionales, le processus démocratique d’installation de nouveaux comités se poursuit au niveau des sections locales.

Ce vendredi 3 mars 2023, les membres de DéFI Wapi se sont réunis à Leuze, lors de l’assemblée générale, pour élire un nouveau président.

Francis De Hertog, échevin à Enghien et qui a rejoint DéFI en juin 2021, s’est présenté comme candidat à la présidence de cette section couvrant l’ensemble du territoire de Wallonie picarde.

Les membres l’ont désigné à l’unanimité et il devra, dans les prochains jours, organiser son nouveau comité. L’enjeu est de taille et l’ouvrage ne manquera pas en vue de préparer les scrutins électoraux de 2024.

« Si DéFI est encore vu comme un « petit » parti en Wallonie, l’équipe qui m’entourera et moi-même allons mettre tout en oeuvre pour convaincre les électeurs que nous sommes une réelle et sérieuse alternative en Wallonie », explique Francis De Hertog. « L’objectif de DéFI est d’obtenir, sur l’ensemble du territoire wallon, des députés fédéraux et régionaux. La tâche ne s’annonce pas simple mais nous sommes persuadés, d’une part, que les valeurs que nous défendons telles que la bonne gouvernance, recevront un écho favorable auprès de la population wallonne et que , d’autre part, le positionnement politique de DéFI défendant un libéralisme humain et solidaire, emprunt de modération énergétique, a tout pour convaincre les électeurs wallons. »

Et de poursuivre : « Cet engagement au sein d’un parti, d’une structure, ne change rien au niveau de mon implication locale. Les temps changent, les questions complexes qui se posent à notre société ces dernières années méritent des réponses nuancées. Si des punchlines en quelques caractères peuvent faire le buzz, elles ne suffisent pas à construire une société durable. Les valeurs, constantes, de DéFI méritent un soutien au niveau de la région wallonne, et comme je suis convaincu par les idées que l’on retrouve dans les différents axes du programme de DéFI, j’ai décidé d’apporter ma pierre à l’édifice de ce projet qui dépasse les frontières de ma commune. »

Tags

  • DéFI

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024