Grez-Doiceau, adepte de la ruralité intelligente pour ses citoyens

– LE 6 AVRIL 2023 –

Pascal Goergen, échevin de la transition numérique et de la digitalisation a récemment présenté devant le Collège grézien le rapport “Smart Rurality”, fruit d’une collaboration entre la Commune et l’intercommunale inBW dans le cadre de la dynamique « Smart Region » développée par Digital Wallonia. Une enquête auprès des citoyens, de l’administration et des politiques a servi de base pour établir ce document.

  • Publié le 06.04.2023

  • min.

Le concept de “Smart rurality” n’est pas encore vraiment connu. Avec le soutien de l’ensemble du collège, Pascal Goergen a pu mener à bien cet exercice. « Il faut dire que peu de communes rurales ou semi-rurales du Brabant wallon ont pris le train en marche de cette ruralité intelligente. Seule La Hulpe est dans le même processus que nous. En fait, le concept initial de Smart City (ville intelligente) n’est pas uniquement réservé aux villes. Il est tout à fait possible de le transposer à l’échelle rurale. C’est l’objectif poursuivi ici à Grez-Doiceau car le potentiel offert par la révolution numérique s’avère être une opportunité pour les communes rurales afin de favoriser le bien-être citoyen et la durabilité économique, sociale et environnementale. »

Une « citoyenneté agréable »

Grâce aux enquêtes et interviews, un diagnostic a été posé par Blanche Flémal, référente « Smart Region » à l’intercommunale inBW, qui accompagnait la Commune de Grez-Doiceau tout au long du processus. En effet, l’émergence du numérique dans le contexte rural grézien a fait apparaître un ensemble d’opportunités tant pour l’administration locale que pour les citoyens, même si 51 % ne connaissaient pas ce concept avant les enquêtes menées fin 2021.

« La perception de la ruralité intelligente par les citoyens et par l’administration est globalement positive et est majoritairement vue comme une opportunité d’amélioration de la qualité de vie et un levier de transformation de la politique locale, poursuit Pascal Goergen. C’est pour cela que nous parlons de “citoyenneté agréable”, même si la crainte principale se situe toujours au niveau de la fracture numérique. »

Ce rapport a identifié trois actions thématiques à mener dans le cadre d’une feuille de route « Smart Rurality » à Grez-Doiceau :

  1. l’évolution vers une e-administration et des services communaux numériques,
  2. le soutien d’une offre économique, touristique et culturelle locale grâce au digital,
  3. la gouvernance par la donnée (open data) qui concerne l’administration communale mais qui peut mener à moyen terme à des applications touchant directement le citoyen.

Un e-guichet dans quelques semaines

Pascal Goergen conclut: « Je suis satisfait de ce rapport car cela va nous permettre d’aller de l’avant. Tout cela peut paraître fort théorique, mais cela ne l’est pas du tout. À Grez-Doiceau, nous avons fortement évolué digitalement parlant durant ces 2-3 dernières années. Ainsi, tout comme les réunions du Collège depuis le début de cette année, le Conseil communal du mois d’avril numérisé et en ligne pour les conseillers communaux et sera également disponible en ligne pour les citoyens. Autre exemple, l’e-guichet qui sera lancé d’ici quelques semaines et permettra aux citoyens de commander et recevoir encore plus de documents administratifs sans se déplacer à la maison communale, et enfin l’open data permettra par exemple de disposer en temps réel de tous les endroits où se trouvent les places PMR ou les défibrillateurs. L’application “Grez en poche” lancée il y a quelques mois est également basée sur ce principe de partage de données tout comme les données en temps réel de la situation des cours d’eau sur notre territoire. »

Tags

  • Numérique

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024