Grez-Doiceau :
le code d’éthique 2021-22
voté à l’unanimité

-4 aout 2023-

A Grez-Doiceau, les thèmes de l’éthique et la transparence étaient annoncés dès le début de la mandature dans la déclaration de politique communale. Thèmes chers à DéFI que porte notre échevin Pascal Goergen !

  • Publié le 07.08.2023

  • min.

L’adoption par le Conseil communal en avril 2019 d’un code éthique qui inclut toute une série de points liés au travail des mandataires communaux fut le point de départ. Un groupe de travail «Code d’éthique» présidé par notre échevin Pascal Goergen a été créé pour mener cette tâche à bien. Le premier rapport d’éthique 2019-2020 a été voté en février 2021. La dizaine de tableaux des présences des mandataires aux réunions permettait d’avoir une vue globale sur la participation des mandataires aux différentes instances auxquelles ils participent.

 Le 2ème rapport pour les années 2021-2022 du code éthique a quant à lui été approuvé à l’unanimité lors du Conseil de fin juin.

 Quelques nouveautés…

 Outre les tableaux qui montrent des taux élevés, voire très élevés de présence des mandataires communaux gréziens (collège, conseil communal, conseil de police, CPAS), les membres du groupe de travail «Code éthique» composé d’élus et de représentants des groupes politiques représentés au Conseil communal (majorité/minorité) ont voulu étoffer le rapport avec quelques nouveautés. Et l’échevin amarante Pascal Goergen de préciser : «Dans ce 2ème rapport, nous voulions aller un pas plus loin et dépasser l’idée d’un document contenant uniquement des tableaux. Ainsi, première nouveauté, nous avons pris en compte les réunions de la CCATM (commission communale de l’aménagement du territoire et de la mobilité), nous avons ensuite ajouté un point sur la gouvernance locale avec des explications sur les interpellations citoyennes, l’amélioration du fonctionnement du conseil et la sérénité des débats. Enfin, nous avons complété ce rapport avec une partie sur la transparence : d’une part concernant les apparentements (ou non) des élus aux formations politiques et d’autre part sur les jetons de présence de nos élus communaux.»

 Comme dans le 1er rapport, la dernière partie reprend les mandats des élus dans les intercommunales et autres organismes classés par élus et par organismes. 

 

Tags

  • Bonne gouvernance

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024