Journée mondiale de l’agriculture : vers une agriculture durable et soutenable

– LE 16 JUIN 2023 –

En cette journée mondiale de l’agriculture, nous voulons rappeler l’importance vitale de ce secteur. C’est aussi l’occasion de mettre en avant les agriculteurs et agricultrices qui travaillent avec passion pour nous nourrir tout en préservant l’environnement. Cette année, DéFI met en avant ses propositions pour une agriculture durable et soutenable.

  • Publié le 15.06.2023

  • min.

L’agriculture moderne connaît son lot de défis. Parmi eux, on peut compter la dégradation de l’environnement, l’insécurité alimentaire et le vieillissement de la population agricole. Face à ces enjeux, DéFI vous propose des solutions concrètes.

D’abord, nous considérons qu’il est essentiel de revoir la Politique agricole commune (PAC) mise en place au niveau européen afin de favoriser une agriculture respectueuse de l’environnement tout en soutenant les agriculteurs et les agricultrices. Selon la Commission européenne, les revenus des agriculteurs sont inférieurs d’environ 40 % aux revenus non agricoles. Des chiffres inquiétants pour l’avenir du secteur. Il faut dès à présent garantir la stabilité des revenus et rémunérer les agriculteurs pour encourager les pratiques agricoles durables qui préservent les ressources naturelles et qui maintiennent la biodiversité.

Chez DéFI, on milite pour l’autosuffisance alimentaire européenne et on veut prendre des dispositions fermes pour relancer la nouvelle génération d’agriculteurs.

Benoit Cassart

Nous savons que l’innovation technologique joue un rôle clé dans la transition vers une agriculture durable. Depuis plusieurs années, nous soulignons l’importance de la recherche et de l’innovation dans des domaines tels que la robotique, le numérique et les biotechnologies. Ces avancées peuvent aider les agriculteurs et agricultrices à améliorer leur productivité tout en réduisant leur impact sur l’environnement.

Parmi les propositions de DéFI pour soutenir les agriculteurs et agricultrices, citons :

  • La création d’une Banque Publique d’Investissement agricole permettant de soutenir les choix d’investissement des agriculteurs et agricultrices, tout en leur offrant des solutions de financement adaptées à leurs besoins spécifiques.
  • La mise en place d’un mécanisme fiscal avantageux pour encourager les nouvelles filières technologiques dans le secteur agricole.

Ces initiatives ont pour but d’effectuer la transition nécessaire vers une agriculture plus durable tout en garantissant la viabilité économique des exploitations agricoles. Nous voulons donner aux agriculteurs et aux agricultrices les outils et le soutien nécessaires pour adopter des pratiques respectueuses de l’environnement et bénéfiques sur le long terme.

« Il est affolant de constater que l’Europe et plus particulièrement la Wallonie finance la diminution volontaire de son élevage durable dans ses vertes prairies naturelles au moment où la Chine, par exemple, investit des sommes colossales dans la production de viande hors-sol dans des zones désertiques irriguées et fertilisées à grands coûts énergétiques et écologiques. L’abandon de l’agriculture et de l’autosuffisance alimentaire européenne ne sauvera pas la planète, au contraire. Réagissons ! », ajoute Benoit Cassart, tête de liste pour DéFI aux élections européennes 2019.

En mettant l’accent sur l’innovation technologique, le soutien financier et les politiques favorables aux agriculteurs et agricultrices, nous pouvons créer un système agricole qui répond aux défis environnementaux et sociaux actuels, tout en garantissant une alimentation de qualité pour tous. 

Tags

  • Agriculture

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024