La Région bruxelloise, prête à commercialiser son réseau de fibre optique

– LE 2 DÉCEMBRE 2022 –

Fibru, c’est le nom du réseau public bruxellois de fibre optique et de gaines qui sera commercialisé dès 2023, sous l’initiative de Bernard Clerfayt, ministre bruxellois de la Transition numérique. Une commercialisation qui pourra rapporter jusqu’à 2,5 millions d’euros dès 2030.

  • Publié le 02.12.2022

  • min.

Saviez-vous qu’il existe, dans le sol de la Région bruxelloise, des réseaux de fibre optique et de gaines, développés par 6 administrations bruxelloises, Sibelga, Bruxelles Mobilité, Vivaqua, la STIB, le Port de Bruxelles et IRISnet ?

Long de 964 km, la première étape est de centraliser, mutualiser et digitaliser les différentes initiatives pour avoir une vue globale sur les infrastructures existantes. Ce sera chose faite au premier trimestre 2023 et c’est IRISnet qui en assurera la commercialisation et la gestion.

Nous sommes assis sur un véritable trésor. La mutualisation des réseaux existants en un seul réseau public, Fibru, et sa commercialisation pourrait générer jusqu’à 2,5 millions d’euros

Bernard Clerfayt

Plus concrètement, IRISnet est donc chargé d’agir comme guichet unique pour toutes les demandes d’utilisation du réseau et des gaines excédentaires mais également de commercialiser les capacités de fibres et de rémunérer les administrations mettant leurs réseaux à disposition, dès 2023.

« IRISnet, partenaire de confiance de la Région de Bruxelles capitale, jouera aussi le rôle de centre de compétences pour les projets et toutes les opportunités Fibre au sein de la Région », ajoute Thierry Joachim, Directeur Général d’IRISnet.

Et les avantages de Fibru sont nombreux. Outre la création de valeur économique, Fibru permettra aussi de générer des économies puisque les développements futurs seront mutualisés et les infrastructures existantes mises à dispositions des administrations Bruxelloises. Fibru permettra aussi de réduire les impacts environnementaux et urbain en limitant les déploiements redondants et les nuisances liés à l’ouverture des trottoirs.

« Bruxelles est compliquée. C’est ce que j’entends trop souvent. Je veux donc apporter de la cohérence et de l’efficacité à cette Région. Grâce à Fibru, nous coordonnerons les développements futurs de la fibre bruxelloise à destination des administrations et développerons aussi des synergies autour de la maintenance à terme. Mais surtout, en ouvrant notre réseau aux opérateurs télécom, nous facilitons le déploiement de la fibre au sein des foyers bruxellois », conclut Bernard Clerfayt.

Tags

  • Services aux citoyens

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024