“Les mesures de la Vivaldi sont paresseuses, laborieuses et insuffisantes. Et, elles ne permettront pas au gouvernement d’acheter la paix énergétique et sociale”

LE JEUDI 3 FÉVRIER 2022

Ce mardi 1er février, à l’annonce de l’accord du gouvernement fédéral, DéFI réagissait par voie de communiqué : « C’est beaucoup trop peu, beaucoup trop tard » ! Ce jeudi 3 février, à l’occasion des questions d’actualité de la séance plénière à La Chambre, François De Smet, président de DéFI et député fédéral, a fait part de la position de notre parti à Alexander De Croo, Premier ministre.

  • Publié le 03.02.2022

  • min.

Une baisse de la TVA qui ne satisfait pas

Le bon sens aurait voulu que le gouvernement fédéral baisse la TVA sur l’électricité et le gaz depuis octobre et durant tous les mois d’hiver. Or, ce n’est pas le cas, pointe François De Smet : « Vous avez préféré inventer la baisse de la TVA sur la seule électricité en mode collection printemps-été, soit du 1er mars au 1er juillet. Et ce alors que les factures de gaz ont triplé et que ces ressources sont utilisées pour l’essentiel entre octobre et mars. Cela était tout-à-fait possible sans léser les consommateurs de mazout, puisqu’il vous suffisait dans les même temps d’élargir le fonds mazout aux classes moyennes. »

Et le gaz ? Et le mazout ?

Le gouvernement oublie donc une partie de la population puisqu’il n’aide ni les consommateurs de gaz ni de mazout. Or, il octroie un chèque de 100 euros à tout le monde. François De Smet s’insurge : « À chaque ménage. Vous, et moi, et tout le monde ici, dans cet hémicycle, va recevoir 100 euros. La famille monoparentale qui a du mal à boucler ses fins de mois va recevoir cent euros. Marc Coucke va recevoir cent euros. Le ménage de six personnes vivant dans une passoire énergétique va recevoir cent euros. Le célibataire fortuné qui a déjà acheté une pompe à chaleur et isolé son toit et ses murs va recevoir cent euros. »

À chaque ménage… Vous, et moi, et tout le monde ici, dans cet hémicycle, va recevoir 100 euros. La famille monoparentale qui a du mal à boucler ses fins de mois va recevoir 100 €. Marc Coucke va recevoir 100 €. Le ménage de six personnes vivant dans une passoire énergétique va recevoir 100 €. Le célibataire fortuné qui a déjà acheté une pompe à chaleur et isolé son toit et ses murs va recevoir 100 €.

François De Smet

Une mesure plus ciblée

Comment est-il possible qu’autour de la table du kern, aucun des sept partis en présence ne se soit dit “tiens, ne serait-ce quand même pas socialement complètement injuste” ? C’est la question que pose notre député fédéral à Alexander De Croo. 

« Il était possible de cibler, la France le fait ! Si vous aviez ciblé, vous auriez pu donner davantage. Car cent euros, c’est dérisoire pour les ménages qui doivent faire face à des factures astronomiques. »

« La vérité c’est que, à l’exception de l’extension du tarif social élargi, que tout le monde salue, vos mesures sont paresseuses, laborieuses et insuffisantes. Et qu’elles ne vous permettront d’acheter ni la paix énergétique, ni la paix sociale. Doit-on s’habituer au temps opératoire particulier de cette #Vivaldi qui prend les décisions lorsqu’elle est au pied du mur ? » conclut François De Smet.

Le pouvoir aux régions ?

De son côté, le groupe DéFI au Parlement bruxellois pointe l’inefficacité des mesures pour la population de la capitale : « À Bruxelles où les ménages se chauffent principalement au gaz, les mesures de la Vivaldi sur la TVA n’auront pas d’effet ! » déplore Marie Nagy, députée régionale, qui interpellera le ministre de l’énergie Alain Maron, ce vendredi 4 février.

Pascal Goergen, Président de DéFI Wallonie, souligne que l’inaction du fédéral force le gouvernement wallon à ouvrir son portefeuille alors que la région est déjà surendettée ! Et ce, en réponse à la volonté de la Wallonie de proposer une intervention forfaitaire complémentaire aux mesures du fédéral.

Tags

  • Energie

Actualité

Justice Sécurité

Fusillades : DéFI plaide pour un plan d’action ambitieux et efficace

– LE 22 FÉVRIER 2024 – Après Schaerbeek, Forest depuis le 11 février, on compte 6 fusillades en Région bruxelloise causant un décès et plusieurs blessés, un bilan qui suscite l’inquiétud

24.02.2024

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024