Réforme des pensions : nos enfants et petits-enfants payeront le prix de ce manque de vision !

– LE 20 JUILLET 2022 –

Ce mercredi 20 juillet 2022 à la Chambre, Sophie Rohonyi interpellait la ministre des pensions, Karine Lalieux, sur la réforme des pensions.

  • Publié le 20.07.2022

  • min.

Nous l’attendions, elle est arrivée. Dans la nuit de lundi à mardi, après près d’un an de psychodrame interne, la Vivaldi a abouti à un accord sur la réforme des pensions. Pour DéFI, cette réforme est une occasion manquée qui hypothèque l’avenir.

Une réforme inaboutie

“Pas une grande réforme”, “ne va certainement pas assez loin”, “une avancée, mais il reste un long chemin à faire”… Les réactions ne se sont pas fait attendre dans la majorité. Des réactions majoritairement mitigées qui laissent un goût d’inachevé.

Une “réformeke”

Chez DéFI aussi cet accord ne convainc pas. Il ne répond nullement aux défis d’aujourd’hui, mais surtout de demain “d’assurer la pérennité et la justice de notre système de pension” comme le souligne François De Smet.

De plus, DéFI regrette qu’une nouvelle fois, le gouvernement se soit “accordé sur le plus petit commun dénominateur entre les sept partis qui composent la Vivaldi.”

Pire encore, malgré la meilleure prise en considération du travail effectif et la meilleure prise en compte de la réalité des femmes ; il n’y a rien sur la manière dont le gouvernement compte financer ces pensions.

Manque de courage, de vision et de responsabilité politique

Enfin de nombreuses questions restent en suspens

Qu’en est-il des pensions complémentaires? Qu’en est-il de la considération de la pénibilité au travail? Et surtout, qu’en est-il de la soutenabilité du financement du système des pensions?

Affaire à suivre, répond le gouvernement.

Tags

  • Sécurité sociale

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024