Sophie Rohonyi : « Quand allez-vous assurer le respect de notre État de droit ? »

– LE 14 JUILLET 2022 –

Ce jeudi 14 juillet 2021 à la Chambre, Sophie Rohonyi interpellait le Premier ministre Alexander De Croo sur le rapport de la Commission européenne sur l’État de droit dans les 27 pays de l’Union.

  • Publié le 14.07.2022

  • min.

Hier, Didier Reynders présentait le troisième rapport sur l’État de droit au sein de l’Union européenne. Comme c’était déjà le cas l’année dernière, la Commission européenne épingle la Belgique sur l’insuffisance des moyens à disposition de la Justice et l’opacité des cabinets ministériels.

Des mesures supplémentaires pour la Justice

Équiper la justice d’un cadre en personnel complet et d’un financement adéquat. Voilà l’une des recommandations formulées à notre pays. Malgré les grands investissements du Gouvernement, la Commission relève que la pénurie de moyens reste un défi pour le pouvoir judiciaire. Elle invite notre gouvernement à investir davantage dans la Justice.
Pour notre députée amarantes aussi, ces mesures sont insuffisantes : « J’entends qu’il y a un travail en cours. Notamment sur le registre des lobbies au Parlement, mais malheureusement, c’est insuffisant ».
Encadrer le lobbying
La Commission recommande aussi de compléter l’arsenal législatif belge en matière de lobby. Dernier exemple en date de ce besoin criant, « il suffit de voir l’affaire des Uber Files, ou d’écouter les magistrats évoquer les organisations mafieuses présentes sur notre territoire », déplore notre députée fédérale Sophie Rohonyi.

Piste mentionnée ? Un registre de transparence appliqué à tous les membres des Parlements et des gouvernements. Cet instrument constituerait une base de données des lobbies.

Privilégier les actes aux déclarations d’intention

Le 21 janvier 2022, le GRECO (Groupe d’États contre la corruption) rapportait dans son rapport que sur les 22 recommandations adressées à notre pays, seules deux ont été mises en œuvre.

Une situation d’autant plus alarmante. En effet, ce rapport portait sur :

  • la prévention de la corruption
  • la promotion de l’intégrité au sein des gouvernements centraux (hautes fonctions de l’exécutif) et des services répressifs.

De plus comme l’indique notre députée, « cela fait depuis deux ans que votre accord de gouvernement nous fait miroiter des réformes. Il est plus que temps de passer non plus aux paroles, mais aux actes! »

Cet après-midi, Sophie Rohonyi demandait au Premier ministre « quelles suites le Gouvernement fédéral entend-il donner aux recommandations du GRECO et de la Commission européenne? »

Aujourd’hui, ce n’est pas le GRECO qui tire la sonnette d’alarme, mais la Commission européenne.

Sophie Rohonyi

Tags

  • Démocratie

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024