Un nouveau conseiller communal DéFI à Dilbeek

– LE 8 JUIN 2023 –

Suite au déménagement de la conseillère Lucilia Briglia-Biesmans (MR), c’est un membre de DéFI, Daoud Azam Daimoussi qui vient de prêter serment au conseil communal de Dilbeek. Dans un contexte communautaire complexe, l’arrivée de l’élu DéFI est lourde de sens, pour contrer la montée en puissance du nationalisme flamand tout en créant des ponts entre tous les citoyens.

  • Publié le 08.06.2023

  • min.

Suite au déménagement de la conseillère Lucilia Briglia-Biesmans (MR), c’est un membre de DéFI, Daoud Azam Daimoussi, qui vient de prêter serment au conseil communal de Dilbeek. Dans un contexte communautaire complexe, l’arrivée de l’élu DéFI est lourde de sens, pour contrer la montée en puissance du nationalisme flamand tout en créant des ponts entre tous les citoyens.

 « Il est temps de s’accepter mutuellement », affirme le nouveau conseiller. « Dépenser de l’argent public pour des panneaux “waar Vlamingen thuis zijn” représente une atteinte à la liberté de circulation des personnes, tout comme le nouveau décret parlementaire fortement dénoncé par le président DéFI pour la périphérie Maxime Timmerman. Intitulé “habiter dans sa propre région”, il entend privilégier l’accès au logement des personnes vivant déjà dans la commune. Cette vision sectaire, liberticide et clivante doit être dépassée ».

Daoud Azam Daimoussi a rejoint Défi il y a plusieurs années pour ses idéaux laïques, humanistes, fédéralistes et centristes. « J’y ai trouvé plus de cohérence, de justesse et de pragmatisme qu’ailleurs, hors du sempiternel clivage gauche/droite ».

 A 41 ans, marié et heureux papa de 2 petites filles, il vit à Dilbeek depuis une quinzaine d’années.

Actif dans le secteur des banques et assurances mais aussi dans les milieux associatifs, il aime comprendre et agir sur le monde, la société, l’environnement, en d’autres termes, ouvrir de nouveaux horizons à l’aide de nouveaux outils. Le questionnement, la réflexion, le challenge résultant de la recherche et la mise en place de solutions sont ses leitmotivs. « C’est sortir de ma zone de confort pour aider les autres qui me stimule et me motive », ajoute-t-il. Ça tombe bien, les challenge ne manquent pas dans sa nouvelle zone d’action.

Tags

  • DéFI

Actualité

Mobilité

Nouveaux tarifs SNCB : un non-sens pour les seniors et familles nombreuses

– LE 9 FEVRIER 2024 – La SNCB annonce la suppression de son forfait pour les seniors et la carte de réduction destinée aux familles nombreuses. Pour DéFI, cette mesure est inacceptable,

09.02.2024

Actualité

Bonne gouvernance Démocratie Gouvernance Services aux citoyens

Les Wallons et la politique : l’alternative s’appelle DéFI

– LE 6 FÉVRIER 2024 – Chez DéFI, associer davantage les citoyens à la prise de décision, rationaliser les institutions ou encore le nombre d’élus pour plus d’efficacité et moins de dépe

06.02.2024